Signature du projet de gazoduc Turquie/Grèce/Italie

Les ministres italien, grec et turc responsables du développement et de l’énergie se sont rencontrés à Rome jeudi 26 juillet pour conclure l’accord de construction d’un gazoduc reliant les trois pays.

A partir de 2012, il devra approvisionner l’Europe en gaz en provenance du Proche-Orient et du bassin de la Mer Caspienne.

Les réserves de ces deux régions sont estimées à 30 milliards de mètres cube.

Le pipeline reliera la ville turque de Karacabey au Nord de la Grèce (Komotini), pour rejoindre le pipeline existant vers Messembria en Grèce puis Athènes. 305 km doivent encore être construits pour acheminer le gaz d’Athènes au port de Stavrolimenas dans le sud de la Grèce. Les 212 derniers kilomètres seront construits sous la mer Adriatique jusqu’en Italie.

Mr Sioufas, ministre grec du développement, a évoqué « un ouvrage d’importance stratégique qui fait de notre pays une plate-forme du transfert de l’énergie de l’Orient vers l’Europe ».

Le document signé précise les entreprises impliquées dans la construction et l’exploitation du gazoduc : la holding italienne Edison, les sociétés grecques Depa et Defsa, ainsi que la société Botas turque.

 
 
(src: Edison)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz