Soitec très confiant dans son système CPV concentrix

Selon la compagnie Soitec, d’excellents résultats ont été enregistrés sur son système photovoltaïque à concentration (CPV) installé en Jordanie et raccordé au réseau électrique du pays.

Installé conjointement avec Azur Space Solar Power, ce système a fonctionné selon Soitec "de façon continue au cours des mois d’été et d’automne où la chaleur est extrêmement élevée, démontrant une fiabilité à toute épreuve et enregistrant d’excellents résultats dans les conditions les plus exigeantes".

La technologie CPV Concentrix également opérationnels sur d’autres sites de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du nord) a été conçue pour être utilisée dans des centrales solaires de dimensions industrielles dans les régions chaudes et arides.

Soitec affirme ainsi que ses systèmes modulaires et flexibles ne consomment quasiment pas d’eau, ajoutant par ailleurs que "leur robustesse éprouvée et les excellents résultats enregistrés confirment leur aptitude à produire de l’électricité à un coût compétitif et à être déployés à grande échelle."

Après plus de six mois d’exploitation, le système déployé en Jordanie subit des conditions extrêmes de chaleur, d’ensoleillement et de poussière :

  • Le ratio moyen de conversion du rayonnement solaire en électricité disponible sur le réseau a atteint 21 %, avec des pointes quotidiennes atteignant régulièrement 25 % et plus, soit 2 à 3 fois plus que les installations photovoltaïques standard, même lorsque la température ambiante atteint 45°C ;
  • Le système a fonctionné sans interruption avec une disponibilité opérationnelle de 100 %, démontrant ainsi sa fiabilité à toute épreuve dans les environnements les plus difficiles ;
  • Les données de mesure confirment que la production d’électricité annuelle sera de 2500 kWh par kW de puissance nominale installée en courant alternatif. Cette valeur exceptionnellement élevée est liée à la combinaison entre le haut niveau d’ensoleillement direct du site et les grandes performances du système.

Outre le système en service en Jordanie, Soitec a installé cinq systèmes CPV en Égypte (dans le désert de Wadi El Natrun, à proximité du Caire), ainsi qu’un système relié au réseau électrique à Oman (dans le parc industriel Ar Rusayl, près de Muscat). La société participe également à l’initiative Masdar à Abu Dhabi pour démontrer la valeur de la technologie CPV pour la région.

« De très hautes performances même lorsque les températures sont très élevées et un fonctionnement sans mécanisme de refroidissement par eau constituent deux avantages de nos systèmes qu’il convient de mettre en valeur pour les pays d’Afrique du nord et du Moyen-Orient », déclare Hansjörg Lerchenmüller, Senior VP Customer Group de la division Solar Energy de Soitec. « Nous avons démontré avec un système fonctionnant en conditions réelles que notre technologie est parfaitement adaptée à cette région et nous sommes prêts à assurer son déploiement à grande échelle. »

Les systèmes CPV enregistrent de meilleures performances que les systèmes solaires conventionnels, tout particulièrement dans les endroits soumis à de très fortes températures ambiantes où ils assurent une courbe constante et élevée de production d’énergie pendant toute la journée. En raison du très faible coefficient thermique de leurs cellules solaires multi-jonctions III-V à concentration, les performances des systèmes CPV sont nettement moins pénalisées par la température que les technologies photovoltaïques concurrentes, notamment celles qui utilisent des composants en silicium. En effet, lorsque les conditions de chaleur sont extrêmes, les systèmes photovoltaïques à base de silicium enregistrent trois fois plus de pertes de rendement que des systèmes comme ceux de la technologie CPV Concentrix, qui utilise des matériaux semi-conducteurs III-V.

C’est pourquoi la technologie CPV affiche de meilleures performances même en été, période pendant laquelle la demande en électricité est particulièrement forte en raison de l’utilisation d’appareils de climatisation — et ce, sans recourir à des mécanismes de refroidissement par eau.

Modulaires, les centrales solaires CPV peuvent être déployées de manière progressive, ce qui raccourcit les délais de mise en service. Dès lors que les premiers systèmes sont installés et raccordés au réseau, la centrale commence à produire de l’électricité et les autres systèmes sont installés en parallèle.

** Soitec présentera sa technologie CPV Concentrix sur le pavillon français du World Future Energy Summit (stand 8403) qui a lieu du 17 au 20 janvier à Abu Dhabi.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz