Stockage des déchets : 25 communes seraient candidates

Le Réseau Sortir du Nucléaire a publié la liste de 25 communes qui se seraient portées candidates pour accueillir des sites d’enfouissement de déchets nucléaires à faible activité.

Selon le réseau anti-nucléaire, 25 communes auraient répondu à l’appel d’offres lancé en juin par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), pour recevoir en 2019 un site d’enfouissement géologique de déchets radioactifs de "faible activité à vie longue" (FAVL).

Parmi les 3115 communes répondant aux critères géologiques, 25 se seraient montré intéressées par la proposition de l’Andra. Des investigations devront être menées sur leurs territoires en 2009 et 2010. Un débat public sera ensuite mené dans la commune désignée.

Selon Sortir du Nucléaire, ces 25 communes seraient situées dans l’Aube, dans la Haute Marne, la Meuse et les Vosges :

Aube – Dix candidatures : Saint-Léger-sous-Brienne, Brienne-le-Château, Petit-Mesnil, Juzanvigny, Hampigny, Morvilliers, Pars-lès-Chavanges, Auxon, Radonvilliers, Epothémont.

Haute-Marne – Sept candidatures : Saint-Blin-Sémilly, Roches-Bettaincourt, Rimaucourt, Bricon, Doulaincourt-Saucourt, Semoutiers-Montsaon, Foulain.

Meuse – Quatre candidatures : Gondrecourt-le-Château, Chassey-Beaupré, Billy-sous-Mangiennes, Montigny-lès-Vaucouleurs.

Vosges – Quatre candidatures : Rouvres-en-Xaintois, Grand, Aouze, Soulosse sous Saint Elophe.

Les quantités de déchets à stocker sont estimées à 60 0000 tonnes pour les déchets radifères, et 23 000 tonnes pour les déchets de graphites. 100 hectares de terrains sont nécessaires.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz