Suez inaugure une station d’épuration de pointe

Samedi 17 mars, la ville de Grasse (Alpes Maritimes) a inauguré sa nouvelle station d’épuration qui met en oeuvre un procédé de traitement unique en France permettant d’obtenir une dépollution des eaux usées supérieure aux solutions classiques.

Pour préserver le vallon Saint Antoine, dont les eaux rejoignent la Siagne, une rivière classée « milieu sensible », Grasse a décidé de se doter d’une usine de traitement des eaux usées équipée d’un « réacteur membranaire biologique ». Cette technologie de pointe, développée par Degrémont, filiale de Suez Environnement, associe un traitement biologique à une filtration des eaux usées à travers des membranes organiques. Les membranes constituent une barrière physique qui arrête les bactéries et les différents éléments en suspension dans l’eau, sans ajout de réactif.


La conception et la construction de cette installation, représentant un investissement de 6 millions d’euros, ont été réalisées par Degrémont, spécialiste mondial des usines de traitement de l’eau, qui a apporté son expertise en matière de traitement des eaux usées pour proposer cette solution innovante.

La qualité du rejet dans le milieu naturel obtenue à l’issue du traitement est supérieure aux exigences prévues pour les zones sensibles. Cette technologie permet ainsi à la ville de Grasse de protéger efficacement la faune et la flore de la Siagne et d’anticiper la réglementation européenne qui vise au bon état écologique des masses d’eau à l’horizon 2015.

Dans le cadre des nouveaux projets de stations d’épuration, les collectivités ont de plus en plus souvent recours à des usines équipées de membranes d’ultrafiltration.

A ce titre, la technologie de réacteur membranaire biologique mise en oeuvre sur la station d’épuration de Grasse fait figure d’exemple en ouvrant une nouvelle voie en matière de réutilisation des eaux usées en France.

Pour préserver les ressources en eau, le recyclage des eaux usées et des eaux pluviales pour des utilisations agricoles et industrielles pourrait se généraliser dans les années à venir. Face à des déficits pluviométriques de plus en plus courants en Europe, la réutilisation de l’eau s’annonce en effet comme un marché en plein essor inscrit dans une logique de développement durable et comme une ressource alternative d’avenir pour un certain nombre de pays confrontés à la sécheresse.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
fatiha
Invité
fatiha

bonjour,je suis ingénieur en hydraulique,j’ai besoin de voir des documentations du dimensionnement d’une station d’épuration

Neder
Invité
Neder

salut,s’il vous plaît j’ai besoin de voir des documentations du dimensionnement d’une station d’épuration .Merci

Tiaiba
Invité
Tiaiba

bonjour, je voudrai s’il vous plait avoir de la documentation sur les différents types d’épuration des eaux usées qui existent.merci

Imane09
Invité
Imane09

bonsoir je suis étudiante d’hydraulique en fin de cycle j’ai besoin de savoir des informations sur le dimensionnement d’une station d’épuration.

Melanie
Invité
Melanie

bonjour, j’ais voulais des informations sur les stations d’épuration et la science, et aussi les stations d’épuration et la technologie.                                                                                         mille merci