Technip remporte un contrat de 56 ME en Angola

Technip a remporté un contrat d’une valeur d’environ 56 millions d’euros (70 millions de dollars) auprès de Sonangol P&P pour le développement du champ Gimboa.

Ce champ se situe à 85 km au large de l’Angola, dans le Bloc 4, par une profondeur d’eau de 680 mètres. Norsk Hydro, ACR (Angola Consulting Resources) et SOMOIL (Sociedade Petrolefira Angolana) sont également partenaires du projet.

Le projet de développement du champ Gimboa comporte trois puits sous-marins de production et quatre d’injection d’eau, répartis autour d’un collecteur central et reliés à un support flottant de production, stockage et transfert (FPSO).

Technip réalisera l’ingénierie, l’approvisionnement, la fabrication, les tests, l’installation et le pré-démarrage pour :

  • une conduite flexible flowline(1) de production et une d’injection d’eau,
  • une conduite flexible de transfert de gaz,
  • un ombilical(2) de service,
  • le système de risers(3) flexibles,
  • les jumpers(4) flexibles du puits.
  • Ce contrat inclut également l’installation d’autres équipements sous-marins, qui seront fournis par Sonangol P&P.

Technip s’appuiera sur son centre d’opérations et d’ingénierie à Luanda (Angola) pour la réalisation de l’ingénierie, et sur Angoflex, l’usine d’ombilicaux du Groupe située à Luanda, pour la production des ombilicaux et le support logistique du projet. Ces deux entités sont des compagnies angolaises, filiales communes de Technip et de Sonangol E&P. Les conduites flexibles seront fabriquées par Flexi France, une des usines de conduites flexibles de Technip située au Trait (Normandie).

Un des navires à positionnement dynamique de la flotte Technip assurera les opérations en mer au cours du premier semestre 2008.

(1) Flowline : conduite flexible ou rigide reposant sur le fond marin, permettant le transfert des hydrocarbures produits ou l’injection de fluides. Il s’agit généralement d’une conduite raccordant des structures sous-marines entre elles, ou raccordant une structure sous-marine à un équipement de production en surface. Sa longueur varie de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.
(2) Ombilical : assemblage de canalisations hydrauliques, de câbles électriques et optiques. Ce type d’assemblage est utilisé pour le contrôle des installations sous-marines et des robots sous-marins télécommandés (ROV).
(3) Riser : conduite ou ensemble de conduites rigides ou flexibles utilisées en tant que liaison fond-surface pour le transfert des hydrocarbures produits du fond marin vers l’unité de production en surface, et le transfert de fluides d’injection ou de contrôle de l’unité de production en surface vers les réservoirs sous-marins.
(4) Jumper : conduite de courte longueur (flexible ou rigide) utilisée pour raccorder une conduite à une structure sous-marine ou pour connecter deux structures sous-marines proches l’une de l’autre.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz