Tentative d’attentat présumé dans une centrale suédoise

 Deux hommes ont été arrêtés dans le Sud de la Suède. Ils sont soupçonnés d’avoir organisé une tentative de sabotage d’une centrale nucléaire.

Deux suédois ont été arrêtés par la police mercredi. L’un d’eux aurait tenté de pénétrer dans la centrale au sein de laquelle il travaillait, avec sur lui une faible quantité d’un explosif très puissant. "

Les deux hommes amenés pour un interrogatoire ce matin ont maintenant été placés en détention", a déclaré mercredi Sven-Erik Karlsson, porte-parole de la police du comté de Kalmar. Dans la centrale d’Oskarshamn, au bord de la mer baltique, l’un des deux hommes, un soudeur, a été arrêté lors d’un contrôle de sécurité.

Il portait des traces d’explosif sur lui. La sécurité de la centrale a immédiatement appelé la police. "Ils nous ont dit qu’un soudeur qui venait y effectuer un travail avait été arrêté lors d’un contrôle de sécurité réalisé inopinément. Il transportait de petites quantités de TATP, une substance très explosive", a déclaré Karlsson.

Le TATP (triperoxyde de tricycloacétone) est un explosif très puissant, davantage que la dynamite, et réagit aux chocs et à la chaleur. Il n’est cependant pas interdit par l’Agence des services de secours suédois. Cet explosif facile à fabriquer avec des produits disponibles dans le commerce est de plus en plus utilisé dans les attentats.(…)

On n’en sait pour l’instant pas plus sur la raison de la présence de ces traces d’explosif sur le soudeur, ni sur les motivations et les liens des deux hommes. "Ils ont seulement été interrogés pour rassembler des informations", a déclaré Karlsson. La sécurité du réacteur n’aurait pas été menacée, d’après un communiqué mis en ligne sur le site internet de la centrale d’Oskarshamn, propriété du groupe allemand E.ON et du finlandais Fortum.

"Ce qui s’est passé, c’est qu’un homme, ce matin a passé le contrôle de sécurité avec un sac sur lequel, ou dans lequel, il y avait des traces d’explosif", a déclaré un porte-parole de la compagnie allemande d’électricité E.ON.

On ne connaît pas la quantité d’explosif découverte sur le sac, ni si elle était suffisante pour faire des dégâts dans la centrale nucléaire.

 
T.D.
 
[brève parue sur le site Fenêtre sur l’Europe sous licence Creative Commons]
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Tentative d’attentat présumé dans une centrale suédoise"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
einstein30
Invité

ce n’était pas nécéssaire de donner des précisions sur ce type d’explosif,ça peut faire des émules.

wpDiscuz