Total poursuit son développement au Venezuela

Total annonce la signature de deux accords d’études conjointes avec PDVSA sur le bloc de Junin 10, dans la ceinture de l’Orénoque, au Venezuela.

Ces accords ont été signés par Christophe de Margerie, Directeur Général de Total, et Rafael Ramirez, Ministre chargé de l’Energie et du Pétrole de la République Bolivarienne du Venezuela et Président de la société nationale PDVSA.

Ils prévoient l’évaluation des réserves de brut extra-lourd du bloc Junin 10 ainsi que l’étude d’un projet de production de brut extra-lourd sur ce même bloc.

Le bloc Junin 10, d’une superficie de près de 600 kilomètres carrés, se trouve dans la ceinture de l’Orénoque, au sud et à l’ouest de la zone développée dans le cadre de Sincor, en cours de conversion en entreprise mixte (PetroCedeño).

Ces deux accords illustrent la volonté de poursuivre la coopération pour le long terme de Total et PDVSA, en particulier pour le développement des importantes réserves de brut extra-lourd de la ceinture de l’Orénoque.

Total est présent au Venezuela au travers de Sincor qui, entré en production en 2000, a une capacité de production et de transformation en brut synthétique de haute qualité de plus de 200 000 barils par jour de brut extra-lourd. Sincor est en cours de conversion en une entreprise mixte (PetroCedeño) dont Total sera actionnaire à hauteur de 30,323 %. Le Groupe possède également des participations dans le projet Yucal Placer (69,5 %) et dans le bloc 4 d’exploration offshore de Plataforma Deltana (49 %).

 

[Voir aussi : Total indemnisé par le Vénézuela]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz