Total renforce sa position en Libye

Total a signé un protocole d’accord avec la compagnie pétrolière nationale libyenne NOC, pour la conversion des contrats pétroliers (EPSA) des blocs C17 et C137 opérés par sa filiale Mabruk Oil Operations en contrats EPSA IV (contrats d’exploration et de partage de production).

Les blocs C17 et C137 sont respectivement situés dans le bassin de Sirte à terre, et dans le bassin de Sabratha en mer, à environ 100 km des côtes libyennes.

Total détient une participation de 75% dans le consortium étranger*, aux côtés de Statoil Hydro (25 %) sur le bloc C17 et aux côtés de Wintershall (25 %) sur le bloc C137.

Total explique se donner ainsi la possibilité de re-dynamiser sa politique d’investissement en Libye et se positionner comme partenaire stratégique et privilégié de ce pays à long terme.

Outre la production du champ offshore d’Al Jurf (bloc C137 offshore) et la production du champ de Mabruk (bloc C17 dans le bassin de Sirte), Total opère plusieurs autres permis d’exploration en Libye.

En 2008, en Libye, la production de Total en part groupe, qui inclut aussi ses participations non opérées dans les blocs NC115 et NC186, s’est établie à environ 75 000 barils de pétrole par jour.

* Le système des contrats EPSA prévoit que les sociétés étrangères (consortium étranger) détiennent une participation de 50 %, NOC détenant les 50 % restants.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz