Total se renforce dans les huiles lourdes au Canada

Total se renforce dans le développement des huiles lourdes au CanadaTotal vient de signer avec la société canadienne Synenco Energy Inc. cotée à la bourse de Toronto, un accord au titre duquel Total fera une offre publique d’achat visant à acquérir l’ensemble des actions de Synenco au prix de 9 dollars canadiens par action, soit un montant total de près de 480 millions de dollars canadiens (ou environ 300 millions d’euros).

Cette offre amicale a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de Synenco, qui la recommandera à ses actionnaires.

Le prospectus de l’offre sera publié dans les prochains jours. En fonction de la date de réception de l’autorisation réglementaire nécessaire des autorités canadiennes, l’offre sera ouverte pour acceptation pour une période actuellement estimée de 35 à 45 jours.

Le principal actif de Synenco est une participation de 60 % dans le projet Northern Lights, dont il est opérateur, situé en Athabasca, dans la province canadienne de l’Alberta, à environ une centaine de  kilomètres au nord-est de Fort McMurray. La société chinoise Sinopec détient à travers sa filiale SinoCanada Petroleum Corporation les 40 % restants.

La dernière estimation des ressources contingentes du projet Northern Lights publiée par Synenco est d’environ 1,08 milliard de barils de bitume. Ces ressources devraient être exploitées à partir de techniques minières.

Le dossier d’approbation réglementaire du développement minier du projet Northern Lights a été soumis à l’approbation des autorités compétentes de l’Alberta mi-2006 et est actuellement en cours d’examen.

Cet actif viendra consolider le portefeuille existant de Total dans la région qui comprend notamment le projet Joslyn, situé à environ 50 kilomètres du projet Northern Lights et qui sera aussi exploité par techniques minières.

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de Total visant à renforcer sa présence dans les huiles lourdes de l’Athabasca, segment de l’industrie offrant un fort potentiel de développement à long terme.

Total Exploration et Production au Canada

Total est l’opérateur du projet Joslyn, dont il détient 74 %. L’exploitation en sera principalement menée par extraction minière à ciel ouvert, en deux phases successives de 100 000 barils par jour. Une partie limitée du permis est déjà exploitée en technologie SAGD (Steam Assisted Gravity Drainage – injection de vapeur). Le potentiel de production des phases d’exploitation minières et SAGD de Joslyn est actuellement estimé à 230 000 barils par jour.Total se renforce dans les huiles lourdes au Canada

Total détient également une participation de 50% dans le projet Surmont, au Canada, situé 60 kilomètres au sud-est de Fort McMurray. D’une capacité de 25 000 barils par jour, la première phase du projet devrait atteindre son plateau de production en 2012. Elle sera suivie d’une deuxième phase, dont le démarrage est prévu avant le milieu de la prochaine décennie. Cette deuxième phase atteindra un plateau de production de 75 000 barils par jour, portant la production des deux phases de Surmont à environ 100 000 barils par jour. Des phases supplémentaires de développement sont à l’étude.

Le cumul de la part pour le Groupe des productions des projets Surmont et Joslyn devrait ainsi dépasser 250 000 barils par jour au cours de la prochaine décennie.

Le Groupe a entrepris les études d’ingénierie et les démarches réglementaires en vue de la construction d’un upgrader, à proximité de la ville d’Edmonton. La première phase de cet upgrader, devrait traiter 150 000 barils par jour de bitume, en vue d’une mise en service prévue avant 2015. Une seconde phase pourrait permettre de porter la capacité totale de traitement du bitume à plus de 200 000 barils par jour.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz