Un bâtiment de Classe A pour la région Centre

En décembre 2007, le Gesec, groupement Economique de 300 PME spécialisées dans la maîtrise de l’énergie, a décidé de réaménager ses futurs bureaux et ainsi, d’entreprendre la rénovation d’un bâtiment existant d’une surface de 1000 m². Il deviendra ainsi l’un des premiers bâtiments de performance énergétique Classe A de toute la région Centre.

Ce bâtiment de 1987, auparavant de classe D (Diagnostic de Performance Energétique de 211 kWh-é.p./m²) atteindra une performance énergétique de classe A : ses besoins en énergie primaire devraient être divisés par un facteur 4 pour atteindre un niveau inférieur à 50 kWh-é.p./m² et à 5 kg-éq.-CO2/m². Selon le Gesec, cela représente une économie de 150 000 kWhep et 3,4 tonnes de CO2 par an pour 1000m2.

Ce type de bâtiment a été désigné par le Grenelle de l’Environnement comme devant être adopté pour toutes les nouvelles constructions des secteurs  tertiaires et publics à partir de 2010. Ces locaux se situent d’ailleurs au sein d’une des principales zones d’activité de l’agglomération tourangelle.

L‘isolation thermique du bâtiment est considérablement renforcée avec un second niveau d’isolation de 100 mm d’épaisseur sur l’extérieur, recouvert d’un bardage bois, ainsi qu’une sur-isolation en sous face du plancher haut. Les fenêtres existantes, équipées de doubles vitrages, sont complétées par des chassis fixes affleurant à doubles vitrages.

Les fonctions chauffage et le rafraîchissement sont dévolues à l’air de ventilation, sachant que le renforcement de l’isolation conduit à une réduction importante des besoins thermiques.

Le bâtiment est ventilé par une centrale double flux, équipée d’un échangeur de récupération d’énergie et fonctionnant à débit d’air variable de 3000 à 10000 m3/h. L’air est chauffé ou rafraîchi par une pompe à chaleur réversible sur air extérieur, installée en terrasse.

Chaque pièce est équipée d’une régulation d’ambiance agissant sur les servomoteurs de soufflage et de reprise. Le hall d’entrée et la salle de réunion sont chauffés et rafraîchis par des climatisations inverter réversibles spécifiques.

La production d’eau chaude sanitaire est réalisée par une pompe à chaleur prélevant les calories dans l’air du local du serveur informatique. L’éclairage et les besoins de bureautique ont été également optimisés, aussi bien du point de vue de leur ergonomie que de leur consommation énergétique.

Le projet comprend également l’installation de 36 m² de capteurs sur le pignon sud du bâtiment soit une puissance de 5180 Watt crête, pour une production annuelle de 4000 kWh.

Pour le Gesec, ces capteurs photovoltaïques assureront aussi une fonction esthétique en donnant un caractère de performance énergétique au côté sud du bâtiment, dépourvu d’ouvertures, mais particulièrement visible depuis les voies d’accès.

Les panneaux photovoltaïques habilleront la partie supérieure de cette façade en lieu et place du bardage recouvrant et protégeant l’isolation.

La vêture bois recouvrant la façade permet de souligner la problématique environnementale par l’utilisation de matériaux naturels.

L’identité du Gesec est quant à elle mise en valeur par une enseigne en lettres inox à éclairage indirect par leds.

Le siège social du Gesec sera inauguré le 8 juillet prochain, en présence de Chantal Jouanno, Présidente de l’Ademe.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Un bâtiment de Classe A pour la région Centre"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Il est important que des réalisations ou revamping tel ici fasse montre d’EXEMPLE et de tests grandeur nature pour émuler des suiveurs ! Bonne continuation dans cette voie qu’il est important de faire connaitre largement en grand public.A+ Salutations Guydegif(91)

r17777
Invité
il faut à mon avis préciser que sur ce bâtiment c’est bien uniquement les effort d’isolation et de réduction des conso d’élec (hors chauffage et clim) qui ont le mérite de ramener ce bâtiment à un tel niveau de performance…en plus du fait qu’il s’agit d’un bâtiment tertiaire, donc à taux d’occupation ,permettant de réduire par au moins 3 les besoins de chauffage vis à vis d’un usage habitation (et plus en intégrant les besoins l’effort à produire est donc pas si difficile … cependant , un grand bravo qd même pour la sur isolation externe , les vitrage rajoutés…… Lire plus »
r17777
Invité

Il faut à mon avis préciser que sur ce bâtiment c’est bien uniquement les effort d’isolation et de réduction des conso d’élec (hors chauffage et clim) qui ont le mérite de ramener ce bâtiment à un tel niveau de performance…en plus du fait qu’il s’agit d’un bâtiment tertiaire, donc à taux d’occupation ,permettant de réduire par au moins 3 les besoins de chauffage vis à vis d’un usage habitation (et plus en intégrant les besoins de chauffage réduits via la chaleurs des équipement bureautique et informatique)

Guydegif(91)
Invité
Bel effort d’isolation et de réduction des conso d’élec ! 50 kwh/m2/an…..Désolé r17777 pas d’accord ici avec ta vision négative de l’opération ! Sorry !C’est très Bien et donc une Très Belle Initiative à souligner dans ce qu’on pourrait appeler un pseudo-laxisme-minimaliste-de-suffisance chez certains de nos pros (!) qui se contentent du bas des exigences de la RT2005, plutôt que de viser ”Le Mieux”, le plus efficace, le plus économe pour la planète…donc la RT2010 dès à présent, par exemple.Exemple: isolation interne retenue plutôt que isolation externe, par facilité, en dépit de l’impasse ponts thermiques….Et ça je l’ai vu sur un complexe maison/appart/crèche vers  chez… Lire plus »
wpDiscuz