Un concentrateur solaire de 100 MW en Afrique du Sud

Eskom, l’électricien national, étudie la faisabilité d’une centrale solaire, prévue pour 2008, de 100 MW qui devrait être installée à Upington dans le Northern Cape où l’on enregistre, chaque année, un nombre record d’heures d’ensoleillement. Après avoir examiné les différentes options technologiques, Eskom a choisi celle du concentrateur à sel fondu.

Cette technologie repose sur la concentration du rayonnement par un système de miroirs-les héliostats- sur un récepteur placé au centre du champ d’héliostats. Le sel fondu, servant de fluide caloporteur, circule à travers la zone de concentration du rayonnement, puis à travers un échangeur où l’énergie thermique permet de générer de la vapeur d’eau utilisée pour la rotation d’une turbine où l’énergie mécanique est partiellement convertie en énergie électrique. Les températures, dans la zone de concentration, peuvent atteindre 600°C.

Le coût de cette centrale solaire est estimé à 300 millions d’euros, ce qui paraît onéreux pour 100 MW. Il est, cependant, prévu qu’Eskom investisse 15 milliards d’euros pendant les cinq prochaines années pour répondre aux besoins de rénovation et d’extension de sa capacité de production et de distribution. Aujourd’hui, 90% de l’électricité provient de centrales thermiques au charbon, alors que l’Afrique du Sud est signataire du protocole de Kyoto.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz