Un coup de soleil ? Mars, et ça repart

MARS, la société qui fabrique la célèbre barre chocolatée du même nom a inauguré lundi sa propre centrale solaire située sur un terrain à côté du siège social de la firme, à Hackettstown, dans le New Jersey.

D’une puissance cumulée de 2 MW, l’installation est composée de plus de 28.000 panneaux solaires en couche mince au sol réparties sur plus de 7 hectares. La centrale fournira environ 20 % de la consommation de pointe en énergie de l’usine de production, ce qui réduira annuellement les émissions de CO2 de plus de 1.000 tonnes.

PSEG Solar Source demeure le propriétaire du système. C’est la société Juwi Solar qui a réalisé l’ingénierie, la fourniture et la construction du système. Par contre, les panneaux solaires ont été fournis par First Solar.

Un coup de soleil ? Mars, et ça repart

 

MARS a également entrepris de rénover son siège et a même demandé une certification LEED catégorie GOLD. Les améliorations comprennent :

  • l’installation d’appareils économiseurs d’eau, l’économie attendue est de l’ordre de 30%,
  • une réduction de la consommation d’énergie de 15% grâce à l’utilisation d’un système contrôlé de l’énergie comme l’éclairage et la ventilation,
  • un toit recouvert d’un matériau réfléchissant qui réduit les effets d’îlots de chaleur
  • l’utilisation de plus de 20 % de matériaux recyclés dans les planchers et les plafonds.

Un coup de soleil ? Mars, et ça repart

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Un coup de soleil ? Mars, et ça repart"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cramelas
Invité

Un joli coup de green-washing pour une firme qui n’est pas pour rien dans les problèmes d’obésité chez les enfants.

Baboulita
Invité

J’ai besoin d’une petite explication. Est- ce que 2 MW produit par 28.000 panneaux cela signifie que chaque panneau produit de 71 W ? Dans ce cas la, cela me parait vraiment chip lorsque l’on sait que maintenant les chinois peuvent sortir des modules de 280/300 W.

Darkblue
Invité

@Baboulita : la technologie utilisée est celle des couches minces qui a de moins bon rendement que le monocristallin et donc atteint des puissances plus faible au niveau du panneau (grosso modo 2 fois moins). L’avantage de cette technologie étant qu’elle coûte moins cher mais prend donc plus de place. Un choix comme un autre mais c’est sûr que s’ils le voulaient vraiment ils auraient pu avoir deux fois plus de puissance.

Dens
Invité

Green washing ou pas, si une société compte verdir son image en installant du PV ou d’autres sources d’énergie renouvelables c’est tant mieux. On peut toujours reprocher à autrui de ne pas en faire plus mais je doute que tous les critiques soient aussi impliqués personnellement que ces société qui comptent sur la com’ faite avec leur image verte.

wpDiscuz