Un système solaire photovoltaïque et thermique

Dans le cadre du premier projet du genre au monde, un système électrique et thermique solaire combiné a été intégré au fonctionnement quotidien du bâtiment neuf de l’Ecole de gestion John-Molson de l’Université Concordia, situé au centre-ville de Montréal, au Canada.

Les panneaux solaires combinés, qui consistent en des modules photovoltaïques de 25 kilowatts crête (kWc) produisant de l’électricité et jusqu’à 75 kWc de chaleur, font partie d’un système SolarWallMD de 288 mètres carrés qui couvre la façade orientée vers le sud des deux étages supérieurs du bâtiment.

Cette technologie devrait produire suffisamment d’électricité et d’énergie thermique pour réduire considérablement les besoins énergétiques de ce bâtiment novateur. "Une des innovations clés du projet a donc consisté à concevoir, élaborer et démontrer une technologie novatrice qui optimiserait le captage de l’énergie solaire", indique Josef Ayoub, conseiller principal en planification de la science et de la technologie pour l’Intégration des énergies renouvelables et distribuées au centre de recherche de CanmetENERGIE de RNCan, à Varennes, au Québec.

Un système solaire photovoltaïque et thermiqueLa solution a été d’installer un système de production photovoltaïque et thermique qui récupère une bonne partie de l’énergie thermique résiduelle et l’utilise pour préchauffer l’air frais acheminé au système de chauffage du bâtiment. La contribution de cette énergie, qui serait autrement perdue, est considérable : les journées ensoleillées, la température de l’air extérieur peut être élevée de 20 degrés Celsius.

Cette technologie est particulièrement utile pour les bâtiments institutionnels situés dans les régions où le climat est froid, comme le bâtiment neuf de Concordia, puisque de l’air frais est constamment requis pour assurer la ventilation et doit toujours être chauffé en hiver. Au cours des mois d’été, la chaleur récupérée peut être utilisée pour chauffer l’eau du bâtiment.

L’électricité produite grâce aux panneaux photovoltaïques est diffusée dans le bâtiment afin de réduire les coûts d’électricité. En outre, en faisant circuler la chaleur relâchée à l’arrière des panneaux, il est possible d’accroître l’efficacité du système de près de 5% lors des journées très chaudes et ensoleillées.

Le projet, une initiative purement canadienne, a été conçu dans le cadre d’un partenariat entre Ressources naturelles Canada (RNCan), le Réseau de recherche sur les bâtiments solaires, Day4 Energy, Conserval Engineering et Sustainable Energy Technologies, et financé par le programme Mesures d’action précoce en matière de technologie (TEAM).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un système solaire photovoltaïque et thermique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité
Je suis du Québec , j’habite sur la rive-sud de Montréal. Malheureusement, je constate que trop peu de projets exploitant l’éolien ou le photovoltaïque ou le géothermique (particulièrement l’exploitation des étendues d’eau) ne sont mis de l’avant. Pourtant, nous avons tout ce qu’il faut pour aller dans ce sens. Je crois fermement que l’avenir énergétique réside dans le fait d’exploiter l’énergie thermique accumulée dans nos immenses étendues d’eau. Rien de plus facile à l’aide d’une thermopompe. En prime, on retournerait une eau refroidie dans nos étendues d’eau, ce qui contribuerait à lutter contre le réchauffement climatique. Davantage sur les énergies… Lire plus »
xalain
Invité

Bonjour,  Merci pour ce renseignement, moi je suis en France pour photovoltaïque.  et je prend mes informations sur www.elonys-energie.com