Une roche en mesure de capturer le CO2 atmosphérique

Selon des géologues américains, la péridotite d’Oman, un constituant du manteau terrestre, serait capable d’absorber naturellement entre 10 000 et 100 000 tonnes de CO2 par an.

La péridotite est issue d’un refroidissement lent du magma. Au contact du CO2, la péridotite, forme une roche de péridots, minéraux dont le représentant commun est l’oxygène, de silicate de fer et de magnésium.

Il existe de vastes gisements de péridotite dans la région d’Oman, dans les îles de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Nouvelle-Calédonie ainsi que le long des côtes grecques et dans l’ex-Yougoslavie. De petits dépôts sont aussi présents dans l’ouest des États-Unis ainsi que dans de nombreux autres endroits du globe.

Les auteurs d’une étude à paraître** font valoir qu’en "accélérant artificiellement ce processus, le gisement d’Oman pourrait probablement absorber quatre milliards de tonnes de CO2 par an. Cette technique devrait pouvoir réduire notablement les 30 milliards de tonnes de CO2 que les activités humaines émettent annuellement dans l’atmosphère pour la plus grande partie en brûlant des hydrocarbures et du charbon".

"C’est une chance de posséder ces types de roches dans la région du Golfe", a déclaré le géochimiste Juerg Matter. Une grande partie des hydrocarbures est produite là-bas. De nouvelles centrales électriques fonctionnant au gaz naturel se construisent actuellement à Oman et pourraient devenir sources d’émissions de CO2. Aussi, ces mêmes gaz à effet de serre pourraient être stockés grâce à cette nouvelle approche.

** Annales de l’Académie américaine des sciences datée du 10 novembre

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Une roche en mesure de capturer le CO2 atmosphérique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
js
Invité

…mais encore une fois faut il s’en rejouir ? commençons par emettre moins et focaliser nos recherches sur les economies on n’en sera que plus raccord

Cramelas
Invité

Je l’avais déjà évoqué ici: A part ça, quid de l’H2O dégagé (ainsi que le CO2) lors d’une combustion d’hydrocarbures ? On n’en parle jamais, pourtant je crois que la vapeur d’eau a un effet de serre non-négligeable. Et si elle retombe sous forme de pluie, ne risque t’elle pas de faire monter peu à peu le niveau des océans ?

Glrs
Invité

Faut  inventorier  les  autres minéraux  capables  d ‘ absorber le CO2 .

Crazy co2
Invité

Bonjour à tous,Nous sommes 2 étudiants en première année d’école d’ingénieur. On doit préparer une étude à présenter devant un jury. On a choisi “le captage du CO2 hors centrales”(hors précombustion et postcombustion). On cherche des infos sur des prototypes, de nouveaux systèmes pour capter le CO2 dans l’air ou dans l’eau. Mais c’est pas facile de trouver des infos… si vous avez lu des sites interessants ou si vous êtes chercheur ou que vous vous y connaissez, merci de nous laisser un message…

wpDiscuz