Besson : le nucléaire, “un atout majeur pour la France”

Eric Besson a réagi mercredi à l’augmentation du prix de l’énergie et tout particulièrement concernant l’essence dont le prix à la pompe n’a cessé de grimper depuis ces derniers mois.

Il rappelle que l’augmentation des prix du carburant en France est liée à celle des cours mondiaux. De fait, les prix de détails ont augmenté, depuis le 1er janvier, de 6,5% pour le gazole et de 4% pour le super.

Selon le Ministre de l’Energie, cette hausse combine 2 facteurs. D’un part, il y a un facteur conjoncturel, "avec la succession de crises politiques dans plusieurs pays producteurs" et un autre structurel, "avec la croissance de la demande des grands pays émergents, en premier lieu la Chine et l’Inde."

Pour répondre à cette situation jugée préoccupante par la plupart des français, il estime – d’un point de vue conjoncturelle – avoir obtenu la garantie que les ruptures d’approvisionnement des pays en crise seraient intégralement compensées par les autres pays producteurs. "Une capacité de production supplémentaire de 5 millions de barils par jour peut être mobilisée, soit plus de trois fois la production libyenne."

L’autre réponse, structurelle cette fois, fait que d’après Eric Besson, "la France doit investir dans des véhicules plus économes et dans des énergies alternatives au pétrole." Pour y arriver, il indique avoir prorogé d’une part le bonus-malus automobile, et compte vouloir investir "1 milliard d’euros pour le véhicule du futur".

Les énergies renouvelables auront aussi leur part de contribution, puisqu’il précise que la capacité photovoltaïque français "aura triplé en deux ans", qu’un appel d’offres pour la construction d’un premier parc éolien offshore aura été lancé, et que les concessions hydroélectriques seront renouvelées.

Enfin, la France entend bien continuer à développer le nucléaire, car toujours selon le Ministre de l’énergie, "elle permet aujourd’hui aux Français de bénéficier d’une électricité 40% moins chères que dans les autres pays européens."

"En euros constant le prix facturé aux ménages a baissé de 20% en vingt ans. Je souhaite maintenir cet avantage compétitif du nucléaire, au bénéfice des Français. Notre électricité nucléaire doit être un atout majeur face à la montée du prix des hydrocarbures" a t’il ajouté.

Cette annonce intervient alors que le Gouvernement va publier dans les prochaines semaines le nouveau cadre réglementaire de fonctionnement du marché de l’électricité (loi NOME).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Besson : le nucléaire, “un atout majeur pour la France”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité
réaction sur le prix de l’électricité: sur le plan européen, dixit base données Eurostat: -l’électricité pour les ménages en France est 25% et non 40% moins chère que la moyenne Europe des 27, -l’électricité en Allemagne est à 0,138€ le kwh, ça ne les empêche pas de travailler, -la France n’est pas le pays où l’électricité est la moins chère, elle ne vient qu’en 8è position, (d’ailleurs la SNCF l’achète à la SNET ex-Endesa France, maintenant Eon France), -dans les 7 pays où l’électricité est moins chère qu’en France,  4 pays (baltes et slaves) produisent déjà plus de 20% de… Lire plus »
benkebab
Invité

“la France doit investir dans des véhicules plus économes et dans des énergies alternatives au pétrole.” C’est bien M. Besson, j’applaudis des deux mains, mais pouvez-vous nous expliquer dans ce cas pourquoi Total E&P et Toreador se sont vus attribuer des permis d’exploitation pour les gaz et pétroles de schistes en Ile de France, Rhone-Alpes, Languedoc Rouisslon et dans le Nord? Cette décision va à l’encontre de toutes les conclusions du Grenelle de l’Environnement!

Steph
Invité

Mr Besson, Fillon, Sorkozy me font penser aux Reynaud, Weygang ou Blum de 1939 : une conception arrieree basee sur des analyses minimalistes sans esprit de critique ni de conscience du bien publique. Combien coutera le stockage des dechets nucleaires sur X * 24 000 ans, led emantellement des centrales et qui paiera ? Pendant ce temps la tous les pays du monde sortent du nucleaire, la seule question est : a quelle vitesse ?

Thierry79
Invité

tiens, on ne dois pas avoir les mêmes informations …

Thierry79
Invité

Je voulais réagir au commentaire: “Pendant ce temps la tous les pays du monde sortent du nucleaire, la seule question est : a quelle vitesse ?” Je me demande sur quoi est fondé cette affirmation, au niveau mondiale on a plutot l’impression du contraire …

Thierry79
Invité

Baisse dans le mix ne signifie pas baisse en valeur absolue 🙂

gypse
Invité

Il me semble que les chiffres d’Eurostat sont faux. Le tarif du kWh pour les particuliers en Allemagne est de l’ordre de 20 cts/kWh. Ce qui fait qu’il vont arriver dès 2012 à la parité réseau !

jymesnil
Invité

ont de bien meilleurs résultats économiques que la France ?! de plus, les tensions sur le prix de l’uranium vont s’intensifier car le marché mondial est en pénurie structurelle…les tensions géopolitiques vont s’intensifier et les zones productrices vont faire l’objet d’attraction…la France va devoir défendre son indépendance énergétique au Niger, au Kazakstan, etc…va falloir investir dans l’A400M vite fait et surtout trouver des volontaires ?! confiance Eric B….n sera volontaire 🙂

Sicetaitsimple
Invité

Réjouissons nous, les allemands qui vont bientôt avoir un kWh rendu consommateur ( tout compris, énergie transport, distribution) deux fois plus cher que les francais vont pouvoir se consoler en se disant qu’ils sont les premiers à atteindre la parité réseau! On les envie très sincèrement, eux qui auront dans les années qui viennent toujours 20 à 25% de leur production d’origine nucléaire et 60% ou plus de charbon ou de lignite… Tant qu’ils sont d’accord pour payer, après tout, c’est leur problème.La grid parity n’a pas de prix!

Sicetaitsimple
Invité

complément: la grid parity n’a pas de prix, elle a juste un coût.

meminick
Invité
LA déclaration n’est qu’une posture politique qui ne correspond en rien aux réalités industrielles. Le Nucléaire plafonne et si nous avons un avantage compétitif , il consistera essentiellement dans les années à venir à assurer la maintenance et la sécurité des installations existantes.La france met tous ses oeufs dans le même panier en misant de façon “idéologique” sur le Nucléaire. La mode est actuellement à ce qui se passe en Allemagne, alors regardons avec discernement le cas de SIEMENS qui non seulement est très présent sur le nucléaire mais mise de façon très significative et pas uniquement par des décalarations… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

je vois que vous êtes en ligne… On attend plein de réponses de votre part! Moi notamment sur “Battle of the grids” et Dan 1 notamment sur le PV Novégien.. Merci d’avance.

Sicetaitsimple
Invité

Le nucléaire plafonne en France: c’est certain, à environ 80% de la production ça plafonne! Desertec: vous ne pensez pas que compte tenu de l’actualité tout celà ne va pas être un peu mis au frigo?

renewable
Invité

A voir qu’il ne reste que des BESSON ou des retraités CEA/AREVA/EDF pour s’acharner dans ce choix du passé et s’echiner à faire rater à la France le train des renouvelables, on peut finalement peut-être être optimistes sur l’avenir.

Jeconstate
Invité
oui,encore aujourd’hui,renewable n’aura pas pu s’empécher de déposer sa petite crotte antinucléaire habituelle.Comme dans le sujet:”Parcs naturels régionaux : NON aux gaz de schiste ! “,qui n’a rien à voir avec le nucléaire. Vous êtes payé combien par Greenpeace et sdn ? A moins que la maladie mentale antinucléaire,vous fasse vous activer gratuitement.Finalement Greenpeace et autres antinucléaires, n’ont pas besoin de payer des gens comme renewable,ils ont juste besoin de les rendre mentalement malades,à force de propagande martelée en permanence depuis les années 70.Et “renewable” a été et est toujours typiquement une personne très vulnérable à ce genre d’intox .Peut… Lire plus »
Rice
Invité
Ah ce bon M.BESSON…. Je n’arrive toujours pas à savoir ce qui l’agite (en dehors de son égo bien sur, mais il ne ferait pas de politique sinon) et comment on peut lui faire confiance, rapport à son parcours “sinueux”…. Quant à son propos, il ne fait que le lire sans en comprendre un traitre mot car s’il savait (et comprenait), probablement retournerait-il vers ses premieres amours (politiques bien sur). Bonne soirée à tous y compris aux marchands d’atome (après tout, on a tous le droit de se tromper une fois, non ? mais bon, maintenant faudrait voir a faire… Lire plus »
Jean marc 76
Invité

Au moins 25 EPR en France d’ici 2035-2040 et au moins une quinzaine exportés à l’étranger,sans oublier les Atméas exportés en majorité eux aussi.Le nucléaire sera un atout majeur pour la France,et encore plus avec la 4G qui nous permet d’avoir plusieurs millénaires de réserves de ressources fissiles(5000 ans selon certains).Évidement les nucléophobes ne vont pas aimer…

meminick
Invité

LE projet Desertec prend au contraire toute sa signification répondant au désir de développement des pays du sud qui ne peut se concrétiser de façon satisfaisante que dans des pays ou la corruption recule. Il ne s’agit plus de venir exploiter le soleil comme ce fut fait pour le pétrole.

meminick
Invité

CONTINUER SUR SON AIRE NE SIGNIFIE PAS QUE LA TECHNOLOGIE SOIT D’AVENIR. On pourrait avec les mêmes arguments prédire un avenir radieux au pétrole qui sans nul doute va permettre aux entreprises qui l’esploitent de très bon bénéfices pour encore quelques années.

Sicetaitsimple
Invité

Très franchement, d’abord je ne suis pas certain que la corruption reculera et au risque d’être tout=à-fait cynique ( rassurez vous, c’est un constat, pas ma façon de voir), je ne suis pas sûr que ça ira forcément dans le sens que vous indiquez pour Desertec (qui par ailleurs a plein de défauts structurels dont nous avons déjà parlé sur ce forum).

Jean marc 76
Invité

meminick, vous oubliez la 4G qui nous permet d’avoir plusieurs millénaires de réserves de ressources fissiles(5000 ans selon certains).Et une telle ressource sera exploitée,ne vous y trompez pas.

Jean marc 76
Invité

 La 4G,ce n’est pas une croyance,c’est l’avenir de la Surgénération . Laquelle,Surgénération,a déjà fonctionné avec plusieurs réacteurs dans le monde(France, Russie,Japon…).Et rien qu’en France avec Rapsodie,Phénix,Superphénix.   La 4G en France,ce sera d’abord le réacteur Astrid(refroidi au sodium)(600 MWe).Autre réacteur,plus tard, Allegro (refroidi à l’hélium) (50 à 75 MWe). Les autres pays du forum génération 4(Usa,Russie,Suisse,et d’autres…) construiront leurs propres réacteurs,surgénérateurs,4 G… C’est quand on croit qu’une ressource de plusieurs millénaires ne sera pas exploitée à cause de sa production de déchets ou autres inconvénients,qu’on entre dans une nouvelle croyance:Celle des ong antinucléaires et de leurs fidèles croyants.

Sicetaitsimple
Invité

Je ne donne aucune leçon de morale aux pays que nous colonisames… Je dis simplement qu’à mon avis les sponsors de Desertec vont peut-être y regarder à deux fois avant de placer leurs billes…Et les banquiers ne vont certainement pas abaisser leurs primes de risque. A minima, ça risque de prendre un peu (beaucoup) de retard.

wpDiscuz