Brésil : plus de puissance pour la centrale hydraulique de Santo Antônio

Alstom Renewable Power a annoncé avoir signé un contrat portant sur la fourniture d’équipements supplémentaires destinés à la centrale hydroélectrique de Santo Antônio, au Brésil.

Ces équipements viendront compléter le projet actuellement en cours.

Alstom fournira 2 turbines bulbes supplémentaires, 4 alternateurs, deux régulateurs de vitesse, deux systèmes d’excitation et six barres omnibus.

C’est la joint-venture créée entre Alstom et Bardella (baptisée IMMA) qui sera responsable de 100 % des équipements hydromécaniques et de levage. La part d’Alstom dans ce contrat s’élève à environ 80 millions d’euros.

Située sur le fleuve Madeira, au nord du Brésil, Santo Antônio est considérée comme l’une des plus importantes centrales hydroélectriques du pays, capable de produire suffisamment d’énergie pour alimenter 44 millions de personnes.

Brésil : plus de puissance pour la centrale hydraulique de Santo Antônio

Les équipements devraient permettre d’accroître la production d’électricité de la centrale de 417 MW, l’ensemble du projet affichant une puissance de 3.568 MW. Les nouveaux équipements seront réalisés par le site de Taubaté, qui constitue l’une des usines de fabrication d’Alstom les plus importantes dans le domaine de l’hydroélectricité et un centre de référence mondial. Cette nouvelle tranche du projet sera finalisée en décembre 2016.

Alstom a signé son premier contrat pour la centrale de Santo Antônio en 2008. Ce dernier couvrait 19 turbines, 22 alternateurs, IMMA se chargeant de la totalité des équipements hydromécaniques et de levage. 40% de cette première partie est d’ores et déjà finalisée et exploitée avec succès.

Les turbines bulbes d’Alstom constituent la meilleure solution pour les chutes allant jusqu’à 30 mètres

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Brésil : plus de puissance pour la centrale hydraulique de Santo Antônio"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jmdesp
Invité

Mon dieu, si 3.6 GW suffisent pour cela, à quoi ne peut-on pas arriver avec nos 60GW de nucléaire en France. Bon, l’hyperbole convenue ne retire pas l’aspect positif de ce développement d’énergie propre au Brésil.

Dan1
Invité

Mouais, à ce compte là, il se pourrait bien que les Brésiliens aient déjà beaucoup trop de barrages : Parce que avec 3,6 GW pour 44 millions de personnes, il suffit de 16,4 GW pour tous les Brésiliens ! Encore une unité de mesure d’énergie électrique : le Brésilien moyen

wpDiscuz