Changement climatique : vers un accord mondial à Paris en 2015 ?

La 19e Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique qui a duré deux semaine a achevé son travail à Varsovie tard le soir du samedi 23 novembre, soit une journée de plus que prévue.

La majorité des décisions adoptées laissent espérer que les pays du monde signeront enfin l’accord universel sur la réduction du changement climatique en 2015 à Paris.

« Nous sommes allés à Varsovie en sachant que cette conférence « intermédiaire » pour préparer la réunion déterminante de Paris en 2015 serait difficile, et nous n’avions même pas prévu de résoudre ici tous les problèmes », a déclaré le ministre de l’Environnement de Lituanie, pays qui préside le Conseil de l’UE, Valentinas Mazuronis qui dirigeait avec la Commissaire européenne chargée de l’action pour le climat Connie Hedegaard la délégation de tous les pays de l’UE.

Après de difficiles négociations, la délégation de l’UE, selon le ministre, a atteint beaucoup des objectifs fixés : un plan d’actions a été constitué pour la période allant jusqu’à la Conférence de Paris en 2015 et un accord a été obtenu pour que tous les pays présenteront avant la Conférence de Paris des engagements clairs, transparents et compréhensibles pour réduire le changement climatique, qui seront confirmés par un nouvel accord juridique conformément à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique. Bien que la Conférence de Varsovie n’ait pas encore établi la forme juridique des engagements, chaque pays doit faire ces « devoirs », comme le fera également l’Union européenne qui prépare ses engagements pour une période allant jusqu’à 2030.

À Varsovie, on a surtout discuté quels engagements sur la réduction du changement climatique et dans quels délais doivent être adoptés par tous les pays, et pas seulement par les pays développés, comme cela était prévu par le Protocole de Kyoto en vigueur jusqu’alors. Après plus d’une journée et demie de négociations ininterrompues, un accord a finalement été trouvé afin que tous les pays présentent leurs engagements au plus tard au premier trimestre 2015.

La conférence a aussi adopté un certain nombre d’autres décisions concrètes. Par exemple, il a été décidé de créer un mécanisme international sur les pertes et dommages qui permettrait aux groupes de populations les plus vulnérables de mieux se protéger contre les catastrophes naturelles dues au changement climatique et contre la montée du niveau des eaux. Un accord a fait aussi concensus à Varsovie sur l’action institutionnelle et le financement pour réduire la pollution due à la destruction et la disparition des forêts tropicales, le programme de financement à long terme du changement climatique, l’aide financière via l’action du Fonds vert pour le climat, du Fonds d’adaptation et du centre et réseau sur les technologies climatiques, etc.

Présent à la Conférence de Varsovie, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a invité une nouvelle fois tous à préparer activement le sommet mondial qu’il convoque en septembre 2014 à New York, tandis que la 20e Conférence des pays de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique sera organisée en décembre à Lima, la capitale du Pérou.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Changement climatique : vers un accord mondial à Paris en 2015 ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
filvert
Invité

Les derniers travaux montrent le contraire, voir cet article sur les Alpes :

wpDiscuz