Enerzine

E.ON s’associe au projet de terminal méthanier Havrais

Partagez l'article

Poweo, 1er opérateur indépendant d’électricité et de gaz, annonce la signature d’un protocole d’accord avec la Compagnie Industrielle et Maritime (CIM) et la société allemande E.ON Ruhrgas AG qui devient de ce fait un nouveau partenaire du projet de terminal méthanier au Havre-Antifer.

Charles Beigbeder, Président-Directeur général de Poweo, a commenté : « Après le partenariat avec Verbund et l’accord d’échange de capacité avec EDF, nous sommes très heureux de compter E.ON parmi nos partenaires industriels. Poweo démontre une fois de plus sa capacité à mobiliser des acteurs majeurs du secteur dans le cadre de sa stratégie d’opérateur intégré, et renforce ainsi sa légitimité dans le paysage concurrentiel français à l’aube de la libéralisation totale du marché ».

Une étape essentielle dans la concrétisation du projet. Ce projet de terminal méthanier a été confié en novembre 2006 par le Port Autonome du Havre à Poweo en association avec la CIM, les deux sociétés étant actionnaires de la société en charge du projet, Gaz de Normandie, respectivement à hauteur de 66,66% et 33,34%.

Acteur mondial des marchés énergétiques et n°1 européen, le groupe allemand E.ON a souhaité s’associer au projet de Gaz de Normandie au travers de sa filiale E.ON Ruhrgas, spécialisée dans l’approvisionnement et la commercialisation de gaz.
En conséquence les parties prenantes ont convenu de prendre des engagements sur le long terme portant sur les capacités de regazéification du terminal, au travers d’accords de type « ship-or-pay ».

Dans ce cadre, une capacité de 3 milliards de m3 par an sera réservée par E.ON Ruhrgas, soit un tiers de la capacité totale envisagée.

Au terme de la mise en oeuvre du protocole d’accord, le capital de Gaz de Normandie sera réparti entre Poweo SA pour 50,33 %, la CIM pour 25,17 % et E.ON Ruhrgas pour 24,50 %. Poweo entend poursuivre ses efforts pour sécuriser l’utilisation des capacités du terminal sur le long terme, ce qui pourrait entraîner une nouvelle recomposition de l’actionnariat de Gaz de Normandie.

La participation d’E.ON Ruhrgas au projet constitue une avancée majeure pour Gaz de Normandie et consolide son objectif de devenir l’un des principaux points d’entrée du gaz en France et en Europe de l’Ouest.

(src : Poweo)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "E.ON s’associe au projet de terminal méthanier Havrais"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    membre assos
    Invité

    Le port méthanier de St jouin n’est qu’un projet. Powéo n’a aucune réf dans le gaz, L’ouverture des marchés de l’énergie en juillet 2007 attire les convoitises. Le PAH (Port Autonome du Havre), Poweo, CIM, EON et Verbund veulent profiter de cette opportunité en imposant un projet de zone industrielle gazière. Ce projet n’est pas d’intérêt national. La population est très mobilisée, Ce projet n’est qu’un Projet. Rendez-vous sur nogaz76.com

    wpDiscuz