Echange pétrole Africain contre devises Chinoise

C’est bien connue, la Chine va là où se trouve le pétrole. Cettre recherche effrenée du précieux hydrocarbure a réellement débutée sur le continent africain en octobre 2004, lorsque la Chine a pris des participations, (moyennant compensation financière), pour moitié dans un gisement pétrolier en Angola.

Ensuite, l’Afrique est devenue un terrain de chasse prépondérant pour la république populaire. Le Congo, la Libye, le Gabon, le Soudan (où la China National Petroleum Company (CNPC) y a construit un oléoduc de 1 300 kilomètres de long). Les compagnies pétrolières occidentales vont désormais devoir partager le gateau avec cette dernière.

Car la Chine, est devenue en peu de temps le deuxième consommateur mondial de produits pétroliers avec près de 6 millions de barils par jour (mbj), derrière les Etats-Unis (20 mbj), mais devant le Japon (5,5 mbj).

Autre brève : La Chine recherche "pétrole noir" désespérément
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz