Grand Dijon : partenariat public-privé dans l’énergie


INEO, une filiale du groupe GDF Suez, a signé jeudi 1er juillet, un partenariat public-privé (PPP) avec la ville de Dijon, portant sur la conception, la construction, la maintenance et le financement pendant 26 ans de l’ensemble des équipements électriques et systèmes de commande des deux futures lignes de tramway, ainsi que sur la gestion de l’approvisionnement en énergie.

Avec ce contrat d’un montant total de 176 millions d’euros (hors indexation), il s’agit du 1er Partenariat Public-Privé en France sur ce type de prestations. INEO et NATIXIS Environnement & Infrastructures investiront 52 millions d’euros dans ces équipements.

« C’est un contrat exemplaire qui permet d’accélérer un calendrier déjà ambitieux afin d’offrir dès 2012, aux habitants de la région et aux visiteurs du Grand Dijon, un tramway sur lequel la maîtrise de l’énergie est une priorité. D’une part, l’approvisionnement de l’énergie est sécurisé pendant la durée d’exploitation de 24 ans et, d’autre part, les sources d’énergie locales renouvelables sont valorisées. Par ailleurs, le Grand Dijon a avec INEO un partenaire industriel unique, très présent localement et engagé sur l’insertion professionnelle et le partenariat avec les PME » précise François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon.

INEO installera plus de 6 200 modules photovoltaïques sur les toits et les ombrières du centre de maintenance des tramways et bus. Ces unités produiront annuellement 1,3 GWh, soit l’équivalent du besoin de 500 foyers, et permettront d’éviter l’émission de 120 tonnes de CO2.

Par ailleurs, INEO s’engage à sécuriser l’approvisionnement en électricité du tramway au meilleur coût en garantissant, avec l’aide de la Branche Energie France de GDF SUEZ, qu’en condition de marché dérégulé, la différence entre le prix de vente de l’électricité utile à l’exploitation du tramway ne pourra excéder de plus 10% le prix de rachat de l’énergie produite localement par l’usine d’incinération des déchets ménagers.

Enfin, le groupe Keolis, délégataire du réseau de transports publics et futur exploitant du tramway, s’engage avec INEO, mainteneur des infrastructures, à améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble du tramway sur la durée du contrat.

Quelques mots sur le Grand Dijon :

Le Grand Dijon va investir 400 millions d’euros dans la construction de deux lignes de tramway, un projet symbole d’une agglomération de plus de 250 000 habitants. Dijon va ainsi investir un milliard d’euros dans des projets structurants d’ici à 2015. Pour moderniser ses infrastructures de transport, renforcer sa desserte routière, ferroviaire, aéroportuaire… et mieux accueillir les entreprises et conforter la qualité de vie des ses habitants.

En 2013, tandis que le tramway sera mis en service, le centre-ville sera métamorphosé ; les entreprises et les emplois s’implanteront dans des parcs d’activités à haute qualité environnementale, au nord et à l’est de la ville ; Dijon qui a déjà son Zénith, ses Vélodi, sa Carteculture ou sa plage, aura sa rocade nord, son hôpital flambant neuf, son grand stade, son aéroport et le TGV Rhin-Rhône.

** FIDEPPP : Fonds d’Investissement et de Développement des Partenariats Public-Privé, doté de 200 M€, permettant à l’Etat et aux collectivités locales de réaliser leurs projets d’infrastructures.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Grand Dijon : partenariat public-privé dans l’énergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Joli projet et bon plan en perspective ! A émuler ! Petite remarque, comme déjà mentionné récemment dans ces colonnes, à propos d’1 ”r” de trop ! ”….ne pourra excéder de plus 10% le prix de (r)achat de l’énergie produite localement par l’usine d’incinération.” Brider les marges par ce delta max de 10% me parait une bonne mesure ! –> c’est une production avec achat des KW ou MW….pas de rachat qui serait la conséquence d’une vente puis rachat….cqfd A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz