Enerzine

Gros contrat pétrolier entre la Chine et l’Iran

Partagez l'article

Sinopec, groupe pétrochimique chinois, a signé dimanche avec le ministre iranien du pétrole, Gholam Hossein Nozari, un accord portant sur le développement du champ pétrolifère Yadavaran, dans le sud-ouest de l’Iran.

Le coût du projet est évalué à 2 milliards de dollars, pour une quantité de pétrole recouvrable de 3,2 milliards de barils. Le volume de gaz associé s’élève à 76 milliards de m3, celui du condensats recouvrables à 397 millions de barils.

Pour M.Nozari, cette "signature montre qu’il n’y a pas de manque d’investissement en Iran et que nous consolidons nos relations économiques avec la Chine."

Le ministre en a profité pour appeler les pays intéressés par des investissements en Iran à "ne pas laisser passer l’occasion", malgré les pressions américaines sur toute société souhaitant investir dans le pays.

Deux étapes sont prévues dans le développement du projet : la première produira 85 000 barils par jour et sera réalisée en 4 ans, et la seconde en fournira 180 000 sur 3 ans.

Sinopec est soumis à un contrat de type "buyback", qui ne lui donne aucun droit sur le champ autre que celui de la vente du pétrole qu’il contient.

 

 

 


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz