La construction de l’unité de méthanisation à Auch, lancée

Naskeo Environnement et Verdesis ont annoncé le lancement de la construction de l’unité de méthanisation « Biogaz du Grand Auch » sur le territoire de l’agglomération du Grand Auch, dans le département du Gers.

Ce projet de cogénération d’électricité (1,1 MW) et de chaleur (1,1 MW) renouvelables à partir de biomasse, dont le démarrage est prévu au premier trimestre 2013, permettra de valoriser plus de 40.000 tonnes de résidus organiques par an.

Située sur la Zone d’Activité de Lamothe de la ville d’Auch (32), l’unité de méthanisation Biogaz du Grand Auch permettra d’alimenter en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 4 000 personnes, soit 16% des habitants de la ville d’Auch. La chaleur produite sera quant à elle valorisée par la société Sud-Ouest Aliment pour son usine de production d’aliments pour animaux.

Développé depuis 2009 par la société Biogaz du Grand Auch, ce projet de méthanisation territoriale a été mené en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Grand Auch. Afin de répondre à des enjeux économiques, environnementaux et sociaux par la création d’emplois nouveaux, il s’inscrit dans les agendas 21 de l’agglomération d’Auch, du Conseil Général du Gers et de la Région Midi- Pyrénées. Il a également bénéficié du soutien de l’ADEME ainsi que de l’Europe via les fonds FEDER.

Le dossier a obtenu la validation de l’ensemble des étapes préalables à sa construction : étude de faisabilité technique, obtention de l’autorisation d’exploiter de la Préfecture après enquête publique, contractualisation du gisement. Il est réalisé en coopération avec les sociétés Naskeo Environnement, expert en développement et construction d’unités de méthanisation, et Verdesis, expert de la méthanisation et de la valorisation du biogaz, qui en assurera l’exploitation avec l’appui de SEDE Environnement. La construction devrait être achevée début 2013.

40 000 tonnes de déchets valorisés par an

L’unité de méthanisation pourra traiter chaque année quarante mille tonnes de matière organique de différentes natures : 20% de déchets agricoles et 80% de déchets issus d’industries agroalimentaires locales. Elle sera ouverte à tous les acteurs locaux de la collecte et du traitement des déchets.

Le processus de méthanisation consiste à produire du biogaz (riche en méthane) à partir de la fermentation des matières organiques, qui sont chauffées dans des cuves à 37°C avec des bactéries anaérobies. Le biogaz ainsi obtenu est utilisé dans un moteur de cogénération, qui produit de la chaleur et de l’électricité. A l’issue de la fermentation, les résidus de biomasse sont utilisés par des exploitations agricoles locales : apport hydrique pour les cultures en période de sécheresse, épandage d’amendement organique ou d’éléments fertilisants. Dans ce cycle vertueux, la matière organique non transformée sous forme de biogaz, retourne au sol et ainsi, l’intégralité de la biomasse est valorisée.

« Biogaz du Grand Auch est conçu pour être une unité modèle en matière de méthanisation territoriale », a indiqué Marc Bauzet, Directeur commercial de Naskeo Environnement. « La production d’énergie propre à partir de biomasse est une filière en plein essor en France, à juste titre car elle offre de nombreux avantages : production stable et prévisible d’énergie renouvelable, faible coût de production, création d’emplois non délocalisables, … »

« Nous sommes fiers d’être associés à ce projet territorial, qui au-delà de ses vertus énergétiques et environnementales, est le fruit d’une collaboration exemplaire entre des entreprises innovantes et des acteurs locaux engagés », a souligné pour sa part Laurent Clément, Directeur adjoint de Verdesis. « Ce projet représente une étape essentielle du développement de Verdesis, qui a pour ambition d’être un acteur majeur de la méthanisation. »

« SEDE Environnement est satisfait de participer à ce dossier. Nous engageons d’ores et déjà les démarches auprès des industriels et des collecteurs situés dans un rayon proche autour de la ville d’Auch. Il s’agit de permettre aux producteurs de déchets méthanogènes de valoriser leurs sous-produits et de répondre ainsi aux exigences du Grenelle en matière de traitement des biodéchets », a expliqué Vincent Hoste, Directeur Régional Sud-Ouest.

« SUD-OUEST ALiment se félicite de ce partenariat qui valorise les ressources locales dans le cadre d’une utilisation d’énergie renouvelable et concrétise de ce fait la démarche de développement durable engagée par le groupe Maïsadour depuis 3 ans. Le site d’Auch emploie 20 salariés pour une production annuelle de près de 100 000 tonnes d’aliments. La vapeur produite par Biogaz du Grand Auch va se substituer à celle produite par la chaudière actuelle et permettre la fabrication des aliments en granulés » a déclaré pour conclure Jean-Louis Zwick, son Président.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La construction de l’unité de méthanisation à Auch, lancée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Catalan
Invité

Enfin un projet intelligent, qui va dans le bon sens, tout y est réuni: élimination des déchets, stockage sous forme de méthane, production de chaleur ET utilisation de cette chaleur, production électrique ! c’est RENOUVELABLE ! Pas mal ça change des centrales NUC, qui ne récupèrent pas la chaleur pour le chauffage ! rendement 1/3, et du gachis Etatique !

Sicetaitsimple
Invité

pour le PV et l’éolien: des rendements absolument désastreux! So what?

Tech
Invité

rendements désastreux ? de quel rendement parlez-vous? la source d’énergie étant gratuite, il faut considérer investissement et valeur de la production pour en déduire l’ amortissement et la création de valeur. et les prix de l’électricité ne vont cessr d’augmenter! d’autre part il va falloir s’habituer à ne plus considérer éolien et PV en occultant le stockage. pourquoi critiquer cette unité qui cumule un maximum de solutions positives? frustré que le nuk ne récupère pas toute cette chaleur chèrement produite?

Sicetaitsimple
Invité

Vous tombez bien: C’était à 12h02 ce jour.

wpDiscuz