La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l’eau

Dardesheim, dans la région du Harz, à l’aplomb de la colline de Druiberg, fait parler d’elle comme "ville de l’énergie renouvelable". En effet, elle a déjà atteint l’autonomie énergétique et produit même annuellement 30 à 40 fois plus d’électricité qu’elle n’en consomme.

Les besoins en électricité de cette commune d’un millier d’habitants s’élèvent au total à 3 millions de kilowattheures, dont un million pour les habitations privées.

Les installations photovoltaïques placées sur les toits des entreprises, des étables, de l’école, de la caserne de pompiers, de nombreux particuliers et de la salle communautaire du village produisent 400.000 kilowattheures, ce qui couvre environ un tiers de l’électricité ménagère.

Les éoliennes de la montagne produisent quant à elles environ 135 millions de kilowattheures. En face de la mairie, un compteur indique aux passants la quantité d’énergie solaire produite en temps réel et d’émissions de CO2 ainsi économisées. "En plus, c’est économiquement intéressant, car il est possible de revendre le surplus aux opérateurs du réseau", explique Ralf Voigt, adjoint au maire.

La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Cependant, Dardesheim ne peut pas se contenter du vent et du soleil, deux formes d’énergie aléatoires car dépendantes de la météo et difficiles à stocker. Dans une phase pilote, une centrale au biogaz a donc été construite à l’entrée de la ville. Enfin, pour compléter le dispositif, le parc éolien de Druiberg est désormais relié à une centrale hydraulique à Wendefurth, à une trentaine de kilomètres. Lorsque les éoliennes produisent un excédent d’énergie, elles alimentent deux énormes citernes de la centrale hydraulique. Lorsque le vent tombe ou que le soleil s’efface, les vannes des bassins sont ouvertes de manière à faire tourner deux turbines de 40 MW chacune.

La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Le même concept doit maintenant être étendu à une plus grande échelle dans la région du Harz. Le projet, lancé début décembre 2008, est subventionné par l’Etat fédéral à hauteur de 10 millions d’euros. Ainsi, d’ici quatre ans, la région du Harz prévoit de recourir exclusivement aux énergies renouvelables produites localement pour couvrir les besoins en électricité de ses 250.000 habitants, grâce à un système combiné de centrales recourant aux énergies éolienne, hydraulique, solaire, géothermique, ou à la biomasse. "Le gouvernement considère qu’il s’agit d’un modèle pour l’avenir. Si cela fonctionne ici, notre système pourra être développé ailleurs en Allemagne", affirme Ulrich Narup, chef du projet.
 
La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l'eau

Par ailleurs, mi-2008 a été inaugurée au parc solaire de Druiberg (EDG: Energiepark Druiberg Verwaltungs GmbH), la première station-service électrique renouvelable. Avec d’autres entreprises de la région, l’EDG prévoit l’installation d’un réseau de stations-service électriques fonctionnant à partir d’énergies renouvelables ainsi que la construction d’une flotte régionale de voitures électriques.

L’histoire à succès de Dardesheim a commencé avec une éolienne d’environ 300 m de haut, que l’entrepreneur Heinrich Bartelt a édifiée à Druiberg en 1994. "A cette époque, le changement climatique ne jouait pas encore un grand rôle", se souvient-il. Peu de temps après, il a déposé une demande de permis de construire pour d’autres éoliennes. A présent, ce sont au total 28 éoliennes d’une capacité totale de 62 MW qui se dressent sur la colline de Druiberg. "Elles ne sont pas si bruyantes, surtout les plus récentes", fait remarquer le directeur technique, Thomas Radach. Au fond du site trône l’éolienne la plus puissante du monde, d’une capacité de 6 mégawatts (MW).
 
La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l’eau
 
"Il y a eu très peu de protestations contre le parc éolien", affirme l’opérateur Bartelt. "Tout le monde se sent concerné et impliqué dans le projet énergétique". Chacun est informé en détail des projets ; de nombreuses sessions de conseils généraux ont lieu. Les habitants de Dardesheim et des environs payent l’électricité 23 centimes par kilowattheure, et Bartelt reçoit 8 centimes par kilowattheure pour l’énergie intégrée au réseau. Des modèles commerciaux seraient actuellement testés pour obtenir des conditions optimales.
 
BE Allemagne numéro 422 (5/02/2009) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57586.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "La ville qui fonctionne au vent, au soleil et à l’eau"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
benkebab
Invité
Un grand bravo à la commune de Dardesheim et à ses habitants pour cette réussite! 1)Une bonne concertation des citoyens, de la communication et de l’information (les indicateurs de production, les nombreux conseils généraux, etc.) 2) Un bon mix energétique alliant les forces du solaire, de l’éolien, de l’hydraulique et de la biomasse! (Le couplage éolien/hydraulique parfaitement is en application par exemple) 3) Une bonne intégration environnementale (à mon goût, et au leur apparemment).. L’impact est visible sur les collines, certes, mais c’est un choix tellement logique par rapport à une centrale thermique! A quand la même chose en France?… Lire plus »
renewable
Invité

Voici un très bon exemple, les habitants savent réellement ce qu’il en coute de produire de l’énergie, ils sont impliqués et n’ont pas cette inconscience si répandue en France que l’énergie est et doit être bon marché (quasi gratuite), illimitée et sans impact sur l’environnement! Le jour ou on intégrera en France le surcout environnemental des déchets nucléaires et de la pollution des moyens de productions carbonnés, on verra peut être enfin une vraie révolution des comportements, une vraie baisse de la consommation et une vraie dynamique d’economies d’energies à tous les niveaux!

Guydegif(91)
Invité
Comme disait fort justement Benkebab ci-dessus avec une pointe de malice…je dis BRAVO des 2 mains à l’exemplarité de ce projet Dardesheim!   ”…un système combiné de centrales recourant aux énergies éolienne, hydraulique, solaire, géothermique, ou à la biomasse….un modèle pour l’avenir….système pourra être développé ailleurs en Allemagne”, affirme Ulrich Narup, chef du projet…..Et ailleurs en Europe, par exemple en France où les ”ingrédients requis” peuvent être mobilisés dans pas mal d’endroits…à condition de chercher…                                                                          Le Harz est au Nord de la ville la plus septentrionale française…donc si le soleil là-bas donne des résultats, a priori ou a fortiori chez nous….                                                                                                … Lire plus »
trimtab
Invité

Voilà exactement un exemple de site ‘multi generation’ qu j’ai évoqué dans mon commentaire d’hier ou le ‘mix’ energetique et technologique se complètent afin de palier aux variations previsibles de chaque composant (vent, solaire etc) dans un ‘synergie’ global. trimtab

Denlaf
Invité
Évidemment tous n’ont pas la chance de posséder un potentiel hydroélectrique comme celui du Québec. Nous produisons suffisamment d’hydroélectricité pour combler les besoins de notre population. Il arrive même qu’il y ait un excédent disponible pour l’Ontario ou pour le nord-est des U.S.A. .Notre ressource n’est pas compètement exploitée (loin s’en faut) et elle possède un avantage inestimable sur la plupart des autres énergies renouvelables :elle produit de l’électricité de façon interrompue. nous avons quand même commencé à exploiter les éoliennes. Ce que nous souhaitons, c’est de produire suffisamment d’électricité pour pouvoir en exporter davantage aux U.S.A. et ainsi leur permettre d’abandonner quelques… Lire plus »
Momo
Invité
De l’electricite a 23 centimes d’euro le KWh ….. ben c’est un sacre coup de ciseaux ds. le pouvoir d’achat ! ….Pas beaucoup de Francais accepteraient  un tel prix final ! … et impossible a envisager ds. le reste du monde !  A Denlaf : remerciez la nature qui a ete extremement genereuse av. le Quebec en lui offrant le potentiel de la Baie James sans trop ( c’est relatif ) d’investissement …. + une remarquable stabilite geologique des sols et sous-sols ainsi couverts de milliards de tonnes d’eau …. ailleurs ce n’est pas souvent le cas !  Vs. vs.… Lire plus »
Cayrou
Invité
Les générations futures des pays qui maitrisent de mieux en mieux le nucléaire, le maitriseront encore plus que les générations actuelles et auront encore moins de problèmes avec les déchets que nos actuelles générations. Ce qui apparait comme problème(déchets nucléaires) au propagandistes de la peur (que sont les antinucléaires)ne sera que faux problème dérisoire pour les générations futures des pays qui maitriseront encore mieux le nucléaire dans 80 à 90 ans que les générations actuelles . Donc ces manipulations mentales des gens à propos des déchets nucléaires qui seraient dangereux pour les générations futures devenues incompétentes sur le plan nucléaire est l’une… Lire plus »
Dan1
Invité
Pourquoi s’acharner, tout simplement parce que les EnR ne sont pas à la hauteur de la production de masse et que si on supprime le nucléaire pour la production d’électricité (qui rappellons le, n’est qu’une partie du problème), il sera remplacer, un peu par les EnR et beaucoup par le charbon et le gaz. Et ça, c’est les générations futures qui auront à le gérer et qui jugeront alors si oui ou non nous avons fait preuve d’aveuglement. Cessons d’instrumentaliser les générations futures. Elles s’exprimeront en temps et en heure et auront probablement un regard très critique sur notre période… Lire plus »
Momo
Invité
Soyons fair play , je ne pense pas que Dan1 soit un defenseur acharne du nucleaire , et depuis 1 an ou 2 que je le lis ds. ce forum , il pose + souvent la question : ” si pas de nucleaire en base , par quoi donc le remplacer si on ne veut pas faire exploser le thermometre planetaire par exces de CO2 atmospherique ” ? Vs. repondez ” EnR a vaste echelle + economies ” . Ok , c’est de bon sens , sauf qu’il n’y a pas de timing ! et que donc , ds. notre phase… Lire plus »
Momo
Invité
Vos remarques sont pleines de bon sens …. mais tjrs. trop ” franco-centrees ” ( a mes yeux , bien sur ! ) Et vs. oubliez ts. les investissements EnR de Edf et autres ” gros ” Francais de par le monde ! Le Portugal n’a d’ailleurs pas investit SEUL les installations eoliennes et PV qui  demarrent sur son sol ! …Et ” la France ” ds. son ensemble finance pas mal de % du montant global planetaire des EnR …. pas forcement sur son sol , mais la Planete tte. entiere peut lui etre reconnaissante , surtout au Canada ,… Lire plus »
Jerome
Invité

des anti-progrès poursuivent les programmes nucléaires et l’incitation au chauffage électrique… Si cela n’était que stupide mais le problème est que cela est fait aux dépens de tous pour le profit unique de quelques uns. Belle conscience collective de nos politiques, non ?

Luc-biwer
Invité
de comptoir à deux balles , d’un anti-nucléaire primaire . Il aurait mieux fait de lire le texte de Momo juste au dessus du sien . Pour rappel , voici un extrait que jerome aurait mieux fait de retenir : “vs. oubliez ts. les investissements EnR de Edf et autres ” gros ” Francais de par le monde ! Le Portugal n’a d’ailleurs pas investit SEUL les installations eoliennes et PV qui  demarrent sur son sol ! …Et ” la France ” ds. son ensemble finance pas mal de % du montant global planetaire des EnR …. pas forcement sur son sol ,… Lire plus »
Dorsaud_jacky
Invité
Je paie à EDF: 8.03 centimes par kwh tarif de jour (et 4.73 centimes par kwh tarif de nuit) .  Si je divise  23  par  8.03  ; on obtient  2,864259… soit  2,86 pour arrondir par défaut à 2 chiffres aprés la virgule . Lorsque les EnR  diviseront le prix du kwh par 2.86 (23/2.86= 8,041958…arrondissons à 8.05 centimes par kwh ) ; alors  j’accepterai que les EnR remplacent  le nucléaire ,  mais surtout pas avant . Et ce ne sont pas les mauvais arguments idéologiques et absurdes des antinucléaires qui me feront changer d’avis .Et je suppose que Dan1 , Christian et  Momo doivent… Lire plus »
christian
Invité
Puisque Dorsaud_jacky insiste, je vous donne mon avis 😉 Je pense que la petite retenue d’eau de Wedenfurth située à “30 km environ” de Dardesheim suffit peut-être pour cette seule commune, qui a environ 1000 habitants. Mais des communes identiques, il y en a des dizaines aines à la ronde… (je suis un fan de Google Maps et Wikipedia) Pour lisser les renouvelables intermittents, il FAUT des réservoirs autres que l’hydraulique à retenue, qui saturé en Europe… (on peut encore augmenter l’hydraulique au fil de l’eau, mais ce n’est pas la question ici). Je suis donc convaincu que : 1- un… Lire plus »
Dupont
Invité
J’ai l’impression que certains réseaux envahissent les forums… Moi je suis d’accord avec Renewable. Si le gouvernement Français faisait en sorte que des crédits, à la hauteur de ce qu’à pu disposer le programme nucléaire des 30 glorieuses , soit destiné aux économies d’énergie et technologies ENR, on serait pas à la ramasse . A savoir notre pic de conso de mi janvier comblé par des centrales majoritairement aux énergies fossiles. Je voudrait poser une question à certains: comment va -ton faire si en hiver 2009-2010 nous avons un -10°C pendant 10 jours assorti d’un nouveau chantage de poutine? La cata.… Lire plus »
Dupont
Invité
J’ai l’impression que certains réseaux envahissent les forums… Moi je suis d’accord avec Renewable. Si le gouvernement Français faisait en sorte que des crédits, à la hauteur de ce qu’à pu disposer le programme nucléaire des 30 glorieuses , soit destiné aux économies d’énergie et technologies ENR, on serait pas à la ramasse . A savoir notre pic de conso de mi janvier comblé par des centrales majoritairement aux énergies fossiles. Je voudrait poser une question à certains: comment va -ton faire si en hiver 2009-2010 nous avons un -10°C pendant 10 jours assorti d’un nouveau chantage de poutine? La cata.… Lire plus »
christian
Invité
Un petit rappel pour Dupont qui mélange un peu tout, les 30 glorieuses, Poutine, les “réseaux” pro- et les anti-… 1- D’abord, aujourd’hui en France, à peine 10-15% de notre gaz vient de Russie… 2- Dans les années 60-70, on a tout essayé en France. L’usine marémotrice de la Rance date de cette époque, le four solaire d’Odeillo aussi. Pour le solaire, pas de pot, mais à l’époque avec les technologies disponibles, ça ne pouvait pas marcher (voir Thémis, pour laquelle aujourd’hui de nouveaux espoirs sont permis : progrès de l’imagerie et du contrôle en temps réel etc.). C’est aussi… Lire plus »
Dupont
Invité

Cher Christian, je crois que vous faites la même erreur que nombre de gens. Vous ne parlez que de moyen énergétiques mais pas des solutions d’économies.

Guydegif(91)
Invité
Je voudrais surtout réagir à 2 interventions de ci-dessus, même si d’autres mériteraient aussi qq remarques… A Dorsaud_jacky:                                                                                pour que les EnR puissent permettre de cibler du 8 cts€ / kwh, il faut les développer, les obtenir à prix bas, càd faut du R&D certes, mais aussi au niveau citoyens, booster le MARCHE pour qu’il y ait des utilisateurs qui achètent, donc des boites qui fabriquent, et c’est la mise au point et le volume qui vont faire baisser les prix…pour aboutir à du 8 cts€/kwh, voire viser du 4 cts€/kwh equiv. HC élec. actuel. Tout ça c’est un cycle: car… Lire plus »
christian
Invité

Ah bon ? Et le point 4 de mon dernier commentaire ?

Dupont
Invité

Oui malheureusement il ne s’agit que d’un petit point.

Momo
Invité
Votre commentaire du 8/02 dernier comporte un point qui me semble fondamental . Je cite ” on estime qu’on pourrait vivre aussi bien avec 50% d’energie en moins ” … Ah bon ? Qui est ce fameux ” on ” qui ” estime ” ( ou sont ses etudes chiffrees ?  ou ce n’est qu’une affirmation gratuite ? ) que la qualite de vie ( DE TOUS ? ) serait possible avec une reduction de moitie de la consommation d’energie ( consommation de qui ? )  . Venez donc voir ( et VIVRE ) ds. le 1/3 monde pour voir a quel point… Lire plus »
Momo
Invité
OK pour TOUS les transferts de technologies vers ces Pays en cours de developpement , y compris et surtout en matiere d’economie(s) en tous genres , pas seulement energetiques , ( j’y participe personnellement , depuis 20 ans , meme a  petite echelle  ) …. mais cela ne repond helas absolument pas a ma question ci-dessus a  Dupont !  D’ailleurs c’est aussi pour alimenter ses  trains et ses futures voitures electriques que l’Inde envisage d’investir ds. 60GWe nucleaires  en 10/12 ans , technologie a leurs yeux mature , ” decarbonnee ” … et produisant  ” aisement ” ces fameux TWh… Lire plus »
wpDiscuz