Le captage de CO2, c’est maintenant

La première centrale électrique au charbon captant et stockant le CO2 sera bientôt opérationnelle. Ce sont nos amis Canadiens qui vont largement devancer tous les industriels du secteur énergétique.

Alors qu’en France, EDF et Alstom développent un pilote de captage d’une petite partie du CO2 produit par l’unité 4 de production du Havre, l’unité 3 de la centrale de Boundary Dam va capter et stocker 95% de sa production de CO2 !

Mais si le Havre 4 est une unité de 600 MWé, Boundary Dam revendique une 110 MW mais un changement d’échelle considérable, le passage au stade industriel sur une unité de production existante.

C’est au prix d’une rénovation totale de la tranche, d’un montant de 876 M€ dont 240 M€ sont apportés par la Région. Pour un unité de 110 MW, c’est un investissement colossal !

Belle preuve de confiance en l’avenir et le développement durable pour SaskPower, petite compagnie régionale d’électricité. Le procédé est basé sur l’adsorption du CO2 par des amines. Après épuration et déshydratation, le gaz est liquéfié afin d’être acheminé par « carboduc ». Il sera finalement utilisé pour doper l’extraction pétrolière en vue de la fabrication d’huile.

Une trentaine de projets de ce type sont attendus dans le monde très prochainement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le captage de CO2, c’est maintenant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
christophe1007
Invité

Même avec un prix du carbone 10 fois plus élevé, le captage ne sera jamais rentable. Il faut trop d’énergie pour séparer le CO2, le comprimer, l’injecter on ne sait où… L’avenir le plus sage pour les combustibles fossiles c’est les laisser sous terre !

Guydegif(91)
Invité

”… utilisé pour doper l’extraction pétrolière en vue de la fabrication d’huile.”: ça veut dire quoi ça? Qqs explications plus claire sur le cheminement du CO2, pour devenir quoi, in fine, serait les bienvenus. Chapeau néanmoins à nos amis canadiens, plus ambitieux que nos amis de R4C-EDF du Havre: petite partie du CO2 produit par une Centrale-600MW contre 95% du CO2 d’une Centrale-110 MW ! Bilan de l’expérimentation dans le 2 cas? A suivre ! A+ Salutations Guydegif(91)

francois g
Invité

On essaie de nous faire croire que le charbon sera propre un jour, pendant ce temps, une nouvelle unité de production est lancée chaque semaine. P.S.: Ce sont les pétrolières albertaines qui financent la majorité du projet en Saskatchewan; et leur but réel est d’améliorer l’extraction de leur pétrole…

Pastilleverte
Invité

On se réjouira que le captage du carbone serve à qque chose ! Pas 36000 solutions, soit aider à l’extraction de pétrole, c’est à dire faire reculer le Peak Oil, soit en le combinant avec de l’H2, extrait par électrolyse grâce aux centrales nuke, pour fabriquer des carburants synthétiques ! Moralité, les vainqueurs sont : industries pétrolières et nucléaires. C’est bien fait pour les fous de l’alarmisme carbone. De plus c’est du recyclage youpee !

wpDiscuz