Enerzine

Le musée du Riz se dote d’une toiture photovoltaïque

Partagez l'article

D’un coût de 1,35 millions d’euros, Hanalei Renouvelables, a annoncé lundi l’inauguration de sa nouvelle centrale photovoltaïque installée au Musée du Riz de Camargue, au Sambuc, à Arles.

Initialement couverte de plaques fibrociments amiantées fortement dégradées, la toiture des bâtiments du Musée du Riz a été réaménagée en centrale photovoltaïque suite à l’intervention de Nature Energies, qui a procédé au désamiantage des bâtiments, à la mise aux normes en vigueur des charpentes, et enfin à l’installation d’une toiture photovoltaïque intégrée.

Utilisée comme matériau de construction à part entière, cette toiture photovoltaïque de 1.800 m2 fait aujourd’hui partie intégrante de l’enveloppe du Musée du Riz et permet non seulement l’étanchéité du bâtiment, mais aussi la production d’électricité par captation des rayons du soleil (production annuelle de 286 MWh soit l’équivalent de la consommation de 95 foyers, hors chauffage).

Le musée du Riz se dote d'une toiture photovoltaïque

« Nous sommes aujourd’hui très heureux d’annoncer l’inauguration de cette nouvelle centrale photovoltaïque en région PACA. Ce projet ambitieux de plus d’un million d’euros réalisé intégralement par nos équipes, répond en tous points aux enjeux énergétiques d’aujourd’hui, car il permet une économie significative de rejet de CO2, tout en assurant un haut rendement énergétique » a déclaré Olivier Dewez, Directeur Général de Nature Energies et Hanalei Renouvelables.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Le musée du Riz se dote d’une toiture photovoltaïque"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Rice
    Invité

    … DES PANNEAUX : chinois ? comme d’hab….

    wpDiscuz