Le plan de relance du Club des Voitures Ecologiques !

Alors que l’annonce d’une éventuelle surtaxation du diesel divise le gouvernement, le Club des Voitures Ecologiques propose lui d’instaurer un prêt à taux zéro pour l’acquisition d’un "véhicule écologique" sous conditions de ressources ainsi qu’un "crédit de télépéage de 2.000 euros".

Un prêt à taux zéro pour l’acquisition d’un véhicule écologique sous conditions de ressources.

Ce prêt pourrait être destiné aux foyers les plus modestes qui ont bien souvent les véhicules les plus anciens et donc les plus polluants : aujourd’hui montré du doigt pour leurs rejets de particules.

Le Club des Voitures écologiques rappelle que ce dispositif ne serait valable que pour les véhicules hybrides, GPL, GNV, flexfuel E85 et électriques. Ces véhicules, moins chers d’utilisation, notamment grâce à une fiscalité avantageuse à la pompe, redonneraient du pouvoir d’achat aux ménages et amélioreraient notablement les émissions de CO2 ainsi que la qualité de l’air dans nos villes.

Un crédit de télépéage de 2 000 euros pour les voitures écologiques sur autoroutes.

Le Club des Voitures Ecologiques propose également l’instauration d’un crédit de télépéage ou un tarif préférentiel sur autoroutes pour les voitures écologiques. Un tel dispositif est à même de diriger le marché de l’automobile vers des véhicules plus vertueux. A l’égal du prêt à taux zéro, il nous semble indispensable de construire cet avantage pour les véhicules GPL, GNV, Bioéthanol E85, hybrides et électriques.

La relance automobile en phase avec la transition énergétique

Ces deux propositions pourraient accompagner le secteur automobile qui connaît une période très difficile par des propositions pragmatiques permettant de soutenir la filière automobile et de « diriger » le marché de l’automobile vers des véhicules plus vertueux.

Enfin, si le gouvernement, dans le cadre de la transition énergétique, souhaite rééquilibrer la fiscalité entre diesel et essence, un tel changement de paradigme ne peut se faire que dans la progressivité et dans le temps. "Il est donc primordial pour préserver notre industrie automobile de construire un tel dispositif dans la concertation avec l’ensemble des parties prenantes" a conclu l’association.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le plan de relance du Club des Voitures Ecologiques !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pecor
Invité

Dire que les pauvres pollue plus est encore un raisonnement biaisé et une stigmatisation. Si ils possèdent encore un vieux véhicule, cela signifie qu’ils roulent beaucoup moins que ceux qui ont les moyens de faire le plein. Les pauvres limitent leurs déplacements. Au final, ils polluent moins que les autres. Je ne vois pas non plus l’intéret d’un crédit gratuit péage car avec une autonomie en électrique de 150 km, on passe plus de temps à l’hotel que sur la route. Faudrait plutôt un crédit hotel.

Dan1
Invité
“Ce prêt pourrait être destiné aux foyers les plus modestes qui ont bien souvent les véhicules les plus anciens et donc les plus polluants : aujourd’hui montré du doigt pour leurs rejets de particules.” Les particules font le buzz actuellement et on entend tout et n’importe quoi comme d’habitude, y compris venant de ministres en charge de la direction de la France. N’a t-on pas entendu que le diésel ferait 44 000 morts par an en France. Or cela est basé sur des informations anciennes concernant la totalité des émissions de particules et non seulement le parc de voiture diésel.… Lire plus »
Pas naif
Invité
Que le chiffre de 44000 soit exagéré, c’est possible, surtout dans le cas d’extrapolation linéaire (dogme antique sur les radiations). Mais prenant votre chiffre de 1000 pour les victimes du Diesel ancien, je pose la question suivante: S’il y avait 1000 morts par an en accidents d’avion sur notre territoire, pensez-vous que ni la population ni les autorités resteraient les bras croisés? Avec les 8000morts par an sur les routes il y a 10-15ans, nous avons tous accepté de payer les voitures plus cher comparativement pour voir leur contribution au résultat actuel de 4000. Alors je pense qu’une éradication du… Lire plus »
Dan1
Invité
Le chiffre de 1 000 morts/an n’est pas de moi mais du rédacteur de l’article (Protéos). A propos du diésel et de l’enfumage médiatique qui l’entoure, lisez ceci : Sinon je ne suis pas contre le retrait des vieux diésels, mais je trouve stupide de vouloir le faire très vite en injectant beaucoup d’argent public, alors que le ravail est en train de se faire tout seul au rythme du renouvellement du parc automobile. N’oublions pas que les chiffres du CAFE (42 090 morts/an pour la France et toutes les particules) sont la référence de 2000 et non de 2013.… Lire plus »
Tech
Invité
je suis d’accord avec DAN1 …. pour cet article ;o) incroyable que pour récupérer des taxes et impôts on soit obligé de mentir sur le diesel comme ça. et, le chiffre de mille mort doit bien aussi pouvoir se trouver, pour les produits laitiers , le chocolat, le sucre, les farines complètes, qui contiennent plus de pesticides, que la farine simple puisque les pesticides sont en grande partie dans l’extérieur du grain! et la liste pourrait être longue pour les causeurs de 1000 morts: les sodas, les champignons, les sangliers (petite référence à une news récente en italie, qui m’éloigne… Lire plus »
wpDiscuz