Les éco-filières, des secteurs qui embauchent !

Poseur en isolation thermique, diagnostiqueur de qualité de l’air intérieur, agent de parc national, juriste en environnement, etc. les métiers verts contribuent directement à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement.

A terme, tous les emplois auront « verdi ». D’ores et déjà, la plupart des métiers intègre le développement durable : responsabilité sociétale des entreprises dans la formation en management ; changement climatique dans l’enseignement en tourisme ; analyse de cycle de vie dans la formation des ingénieurs ; biodiversité dans la formation en urbanisme ; écomobilité dans la formation tant des ingénieurs des transports que des logisticiens ; gestion des déchets dans les formations en travaux publics. Les diplômes des filières agriculture, bâtiment, électrotechnique, industries de procédés, énergies… sont ainsi révisés en priorité, soit par l’intégration de nouveaux modules, soit par une révision de leur contenu.

Plus de la moitié des offres d’emploi pour les métiers verts en 2010 se concentrent sur les métiers liés aux espaces naturels et urbains :

Les éco-filières, des secteurs qui embauchent !

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Les éco-activités qui ont pour finalité de protéger l’environnement ou de gérer les ressources naturelles ont mobilisé 427 100 emplois en 2009, en hausse de 0,7 % par rapport à 2008.

Elles concernent, entre autres, les domaines de la pollution de l’air, de la gestion des déchets, de l’assainissement, de la biodiversité et des énergies renouvelables. L’emploi dans les éco-activités représente environ 1,6 % de l’emploi intérieur total. Les activités de protection de l’environnement dominent avec 257 700 emplois en 2009.

Parmi ces activités, la gestion des eaux et des déchets concentrent le plus d’emploi (37 % chacune). L’emploi dans la pollution de l’air et la biodiversité reste en revanche modéré (respectivement 3 % et 4 % de l’emploi dans les activités de protection de l’environnement). Les activités de gestion des ressources naturelles représentent 112 800 emplois en 2009. L’emploi dans les énergies renouvelables en représente 46 %

Des secteurs comme l’agriculture, le bâtiment, les transports, l’électromécanique peuvent contribuer fortement à la réduction de l’impact environnemental, par le recours à des matériaux, des technologies ou des pratiques contribuant à l’efficacité énergétique et plus largement à la préservation de l’environnement.

Des briques de compétence vertes s’insèrent progressivement dans l’ensemble des métiers ; elles permettent aujourd’hui aux entreprises de répondre notamment à des besoins émergents et de se différencier sur le marché. Elles seront rapidement incontournables pour l’ensemble des secteurs professionnels car l’économie verte progresse tant en France qu’au niveau international. Ces évolutions valent tout autant pour le secteur privé que pour le secteur public (bâtiments publics, urbanisme, évaluation des projets, achats publics durables…).

Nous mettons à disposition en partenariat avec le Pôle Emploi des fiches concernant les secteurs emblématiques de la croissance verte :

Focus sur la gestion des déchets et le traitement des eaux
– Focus sur la protection du patrimoine naturel
– Focus sur les énergies renouvelables
– Focus sur le bâtiment
– Focus sur les transports
– Focus sur le tourisme
– Focus sur l’agriculture
– Focus sur la filière bois

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz