L’interconnexion franco-britannique modernisée

RTE et National Grid, le gestionnaire de réseau de transport d’électricité français et son homologue britannique, viennent de décider d’engager conjointement près de 70 M€ d’investissements sur l’interconnexion électrique IFA2000 reliant la France et l’Angleterre, particulièrement pour le remplacement des équipements de conversion datant de 1986, année de mise en service de l’interconnexion entre les deux pays.

RTE et National Grid cherchent à accroître la fiabilité de l’interconnexion électrique existante, et ainsi en améliorer dans la durée la disponibilité en réponse aux attentes du développement du marché européen de l’électricité. Ils entendent ainsi renforcer la sûreté des systèmes électriques et la fluidité des échanges d’électricité entre le Royaume-Uni et le reste de l’Europe.

Les investissements consisteront majoritairement à remplacer les « valves » : ces équipements à très haute-tension convertissent le courant alternatif transporté sur les réseaux de transport français et anglais, en courant continu transporté par les câbles sous-marins de la liaison IFA2000.

Les valves actuelles sont installées sur les stations de conversion du site RTE de Mandarins à proximité de Calais (France) et du site National Grid de Sellindge à proximité de Folkestone (Royaume-Uni), de part et d’autre de la Manche.

A l’issue d’un appel d’offres européen, RTE et National Grid ont confié à Areva le renouvellement des « valves » des stations de conversion. Le renouvellement sera effectué de façon coordonnée et simultanée aux extrémités de chacun des deux câbles, pour une mise en service complète en 2011.

Ainsi les valves de part et d’autre d’un premier « bipôle »(1) seront remplacées en avril-mai 2010, et celles de part et d’autre du second « bipôle » en avril-mai 2011. Durant ces périodes de travaux, la liaison IFA ne sera disponible qu’à 50% de sa capacité totale, soit 1000 MW, sur une durée de 7 semaines.

RTE et National Grid s’efforceront de réduire l’impact de ces variations sur le marché, notamment lors des périodes de déconnexion des installations, en proposant des produits adaptés à la  capacité disponible et en assurant la plus grande transparence sur l’avancement des travaux.

Les nouveaux équipements permettront d’offrir une disponibilité élevée de la liaison IFA 2000 auprès de l’ensemble des utilisateurs et une exploitation mieux adaptée aux transits très variables du marché.

D’une capacité de 2000 MW, cette interconnexion électrique a été créée en 1986 et est exploitée conjointement par les deux gestionnaires de réseau.

Dès 2001, RTE et NG ont mis en oeuvre un mécanisme d’enchères explicites permettant d’allouer l’ensemble de la capacité de l’interconnexion France – Royaume-Uni : ce mécanisme de marché coordonné vise à offrir transparence et non-discrimination des conditions d’accès à la liaison d’interconnexion.

(1 ) Un « bipôle » est un ensemble de « valves » situées de part et d’autre d’un câble d’IFA.

Les dispositions d’accès à l’interconnexion IFA2000 sont décrites dans les « Règles d’accès à IFA » (disponibles sur le site Internet de RTE) qui détaillent les mécanismes d’allocation des capacités disponibles sur la liaison.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’interconnexion franco-britannique modernisée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité
Au moins celle-la , qui a 22 ans deja de bons et loyaux services a son actif ne fait pas autant couler d’encre que celle entre France et Espagne …. et a rapporte des milliards de francs ( ou d’EUR maintenant ) a  la France ! 2000MW de puissance , et durant des milliers d’heures / an …. cela en fait du pognon engrange par l’Etat francais , et donc a la Societe ds. son ensemble ! …. Pourvu que cela dure sans trop de pbs. , les Anglais du Kent et de Londres en ont vraiment besoin , malgre le… Lire plus »
Kignol
Invité

ça du pognon ils en gagnent avec IFA…et c’est bien ça le probleme, ils sont assez frileux vis à vis de la modernisation des regles d’allocations de la capacité d’interconnexion. C’est de l’explicite à toutes les echeances de temps afin de maximiser le profit d’une ligne deja rentabilisé. Quant à la mise en oeuvre, d’un mecanisme cible approuvé par l’UE (ERGEG plus précisement), de marché intraday gratuit, on peut toujours attendre….

wpDiscuz