Enerzine

L’Iran touché par le virus des énergies renouvelables

Partagez l'article

L’Iran prévoit de développer les énergies renouvelables au cours des cinq prochaines années afin de répondre en partie à la demande énergétique du pays, tout en espérant atteindre une puissance cumulée de 2.000 mégawatts (MW).

Cette déclaration a été faîte dimanche par le vice-ministre de l’énergie iranien à l’occasion d’une réunion préparatoire de l’Agence Internationale des Energies Renouvelables (IRENA). Ce dernier a également précisé que l’Iran avait déjà mis en service 8.500 MW de centrales hydroélectriques et installé 130 MW de turbines éoliennes.

"Même si l’Iran demeure un pays exportateurs de pétrole (OPEP), nous sommes déterminés à participer aux efforts mondiaux visant à mettre en place des systèmes énergétiques durables" a t’il ajouté.

Le secteur privé a déjà signé des contrats pour installer des éoliennes ainsi que des systèmes biomasses pour une capacité totale de 600 MW.

Le ministère iranien de l’énergie oeuvre actuellement pour porter la capacité éolienne à 500 MW, sans pour autant avancer de noms de société.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "L’Iran touché par le virus des énergies renouvelables"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Algr
    Invité

    J’espère que les Occidentaux (Sarkosy en tête) emmerderont moins les Iraniens avec le programme éolien (2000MW) qu’avec la centrale nucléaire de Boucher (1300 MW) et le programme d’enrichissement de l’uranium à 4.5%. Nota : pour faire une bombe, il faut enrichir au delà de 95%, ce qui n’est pas très aisé : les USA, la Russie, la Fance, la GB, Israël, peut-être la Chine, l’Inde et le Pakitan seuls savent le faire (les happy few à qui on ne demande rien) : des démocraties ?

    renewable
    Invité

    Mais bien sûr, ils n’ont aucune velléité de nucléaire militaire! La grosse différence entre les éoliennes et le nucléaire, c’est qu’on bombarde pas un pays à coup de pales d’éoliennes.

    Algr
    Invité
    Je ne suis pas si naïf que celà. J’ai travaillé au CEA et je sais un peu comment on fait une bombe dite atomique. En France notre première bombe de Reggane était faite à partir du Pu fabriqué à Marcoule sur les réacteur UNGG G1, B2 à la barbe des Américains furieux. J’ai moi-même, en tant que militaire assisté à un essai nucléaire à Mertoutek dans le Hoggar, en 1963 juste un an après le tir « raté » de 1962 où Messmer s’est fait irradié et où il y a eu un « sauve qui peut » pas très glorieux chez les militaires… Lire plus »
    wpDiscuz