Photovoltaïque : sortir EDF-EN de la “file d’attente”

Ciel et Terre une société qui depuis 2006, développe et exploite en métropole et à la Réunion des centrales solaires photovoltaïques en toitures industrielles de grande taille – plus de 2 000 m² – et au sol – dénonce la main mise d’EDF-EN (la filiale énergie renouvelable d’EDF) sur le marché du photovoltaïque en France.

Selon la société implantée à Wasquehal (59), "le premier spéculateur est bien le principal bénéficiaire des autorisations accordées ou demandées, à savoir EDF-EN, qui détient plus de 50% de la file d’attente". Aussi, demande t’elle aux ministres concernés "d’exiger qu’EDF-EN renonce totalement à ses projets en file d’attente. Ce qui permettrait de dégonfler immédiatement cette dernière, en deçà des objectifs du Grenelle et laisserait ainsi de l’air aux PME concurrencées de façon déloyale par EDF-EN, qui bénéficie pour sa part manifestement de conditions particulièrement avantageuses auprès des services instructeurs."

LETTRE OUVERTE

 « A Mme Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, et à Mr Besson, Ministre de l’Industrie, Sur Un moyen simple de réduire la "spéculation" photovoltaïque : la sortie d’EDF-EN de la "file d’attente".

Madame, Monsieur,

Lors de la récente Assemblée Générale du Syndicat des Energies Renouvelables, vous avez encore une fois rappelé la nécessité de lutter contre la « spéculation » qui frappe le secteur photovoltaïque, prenant ainsi le relais du Premier Ministre qui a parlé de « bulle spéculative », et de tout le discours gouvernemental depuis plusieurs mois.

Les salariés et les dirigeants des PME du secteur photovoltaïque se sentent profondément et gravement insultés, même révoltés, par ces accusations récurrentes. Vous n’imaginez sans doute pas le cœur, la foi et la sincérité de ces milliers de jeunes qui ont créé ou rejoint les entreprises du solaire, pour contribuer à la production de la plus belle des énergies. Ces milliers de jeunes qu’il faut maintenant licencier ou dont les entreprises déposeront bientôt leur bilan.

Mais, puisque vous le dites, nous sommes tous des spéculateurs. Et condamnés à mort pour cela !

Mais qui est donc le plus gros, le plus vilain des spéculateurs ? Le plus gros d’entre nous, bien sûr ! C’est un opérateur qui détient plus de la moitié des projets photovoltaïques en France. Il ne me semble pas vous avoir entendu le condamner. Vous ne le connaissez sans doute pas ? EDF-EN est pourtant filiale d’EDF. Si on ne se trompe pas, EDF est elle-même directement sous la tutelle de l’Etat, qui détient manifestement près de 70% du capital. La spéculation, pour plus de la moitié, est donc le fait direct de votre gouvernement, qui contrôle absolument EDF-EN. Peut-on savoir pourquoi vous n’avez pas interdit à temps aux dirigeants spéculateurs d’EDF leurs pratiques scandaleuses ? Cette fois encore, vous êtes responsables, mais pas coupables ?

Il existe donc un moyen simple, immédiat, pour réduire le volume des projets solaires spéculatifs : il vous suffit, dès demain matin, d’exiger de votre filiale EDF-EN qu’elle abandonne immédiatement tous ses mégaprojets spéculatifs qui se chiffrent en milliers de mégawatts.

On verrait alors se dégonfler la prétendue « bulle » et ceci laisserait peut-être un peu d’air aux tout petits spéculateurs que nous sommes, qui pour notre part travaillons par dixième de mégawatts pour équiper des toitures particulières, industrielles ou encore des champs solaires de taille modeste.

Ca ne serait qu’œuvre de justice !

En effet, comment peut-on expliquer, comment peut-on accepter, les conditions dans lesquelles EDF-EN a accumulé ces projets ?

Comment expliquer que cette entreprise puisse envisager le développement, en terrain agricole, d’un site de 800 ha à Beaucaire : pratique totalement interdite aux autres opérateurs. Comment comprendre que cette entreprise puisse monter un projet de plusieurs centaines de mégawatts sur plusieurs milliers d’hectares dans les forêts des Landes, alors que le plafond légal des centrales photovoltaïques est de 12 mégawatts ? Le saucissonnage artificiel de ces parcs n’est-il pas un abus de droit caractérisé que vous devriez sanctionner haut et fort ? Comment accepter que cette entreprise ait pu bénéficier d’énormes terrains militaires, sans qu’aucun appel d’offres n’ait jamais été lancé ?

Comme tolérer que cette entreprise, par ses pratiques monopolistiques, par ses relations consanguines et inavouables avec les services instructeurs d’ERDF et d’EDF-AOA, ait pu à ce point étouffer les autres opérateurs en confisquant à son profit le potentiel du Grenelle ?

Vous ne le tolérerez sûrement pas, et nous sommes confiants dans votre esprit républicain : vous allez combattre cette concurrence déloyale, inéquitable, et libérer la file d’attente de ces projets hautement spéculatifs.

Veuillez agréer, Madame et Monsieur les Ministres, nos respectueuses salutations.

Les salariés et les dirigeants de Ciel et Terre.  »

 

Dernière minute :

Ariane Vennin, porte parole du collectif «Touche pas à mon panneau solaire» a indiqué qu’elle allait déposer une plainte vendredi auprès de la Commission européenne pour «pratiques anti-concurrentielles» d’EDF.

Selon le collectif, l’entreprise «tient les rênes du marché» et l’Etat encourage ces «conflits d’intérêts». Il y a un premier conflit d’intérêt entre EDF EN et ERDF, la filiale d’EDF en charge du réseau de distribution. D’autre part, EDF Agence obligation d’achat (EDF AOA), une autre filiale d’EDF, achète, au tarif fixé par les pouvoirs publics, l’électricité produite par les panneaux solaires.


** TPAMPS représente 3.700 acteurs de la filière solaire.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Photovoltaïque : sortir EDF-EN de la “file d’attente”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Espérons que les Ministres concernés sauront entendre et exaucer cette demande légitime et salvatrice pour la filière !! A Bons entendeurs… A+ Salutations Guydegif(91)

Louismars
Invité
Je suis dans la filière depuis 3 ans, je suis un “petit” concurrent d’EDF EN. Je me suis exprimé à plusieurs occasions sur ce site afin de défendre mon métier face à la désinformation massive et la virulence des propos de certains, qui dénoncaient dans notre activité le fait que nous allions les ruiner, eux, consommateurs EDF. Alors, à la lecture de cette excellent article, commencez vous (enfin ?!) à comprendre le calvaire que nous subissons, les PME, depuis presque 1 an maintenant ? Nous sommes montrés du doigt, alors que celui qui va peut être vous ruiner, c’est EDF… Lire plus »
Antipv
Invité

Décidément, il n’y a pas que la magistrature qui se sent mal aimée du gouvernement ! Mais au moins eux sont-ils solidaires… La cause de tout cela ne serait-elle pas de vouloir à tout prix, c’est le cas de le dire, 10 à 15 fois plus cher que la nucléaire par exemple, produire de l’électricité à un coût déraisonnable ?

Propv
Invité

Les spéculateurs dénoncés par l’Etat ne sont en fait que les entreprises controlées par l’Etat dont en premier lieu EDF !!! C’est donc l’Etat qui spécule et personne d’autre !!!

Steph
Invité
Cher contradicteur, De quel cout de nucleaire parlez-vous ? Celui de la seule production (4 c€/kWh) ou celui qui integre la R+D, la production, le cout de production, le demantellement (9 c€/kWH) ET le stockage de ces dechets pendant pres de 75 000 ans ? Sans parler de la faute morale – indefendable – de refiler aux generations futures nos dechets dans le seul but de consommer a pas cher aujourd’hui. Aucune generation sur terre n’a ete aussi irresponsable que la notre. Quand on saura faire la part des choses, on comprendra que le solaire et les EnR sont competetive… Lire plus »
Nicolas_54
Invité

Arrêtons de se voiler la face, chacun détient des actions dans sa société ou une autre boite et la seule chose que nous attendons ce sont des plus-values… Nous creusons notre propre trou, avec une pelle que nosu avons acheté à crédit en plus ^^

Rice
Invité

Bonjour Anti PV, Je vous invite à lire la presse (ou simplement consulter Internet) avant d’affirmer que le PV est 10 à 15 fois plus cher que le nucléaire car… personne ne sait combien coûte vraiment le nucléaire ! Et c’est justement là qu’est le problème. Bonne journée.

Lhommedelabaie
Invité
Suite au décret concernant la mise en place d’un moratoire sur le photovoltaïque en France, je constate que ce décret permet à certains opérateurs de rester dans la file d’attente de RTE avec un tarif de rachat acquis sans avoir obtenu d’autorisation administrative et de permis de construire. Ainsi, par exemple, le communiqué de presse du 17 janvier de EDF énergies nouvelles précise que 572 MWc de projets ne sont pas suspendus et ont toujours accès au tarif sans avoir obtenu de permis de construire. La bulle spéculative est donc toujours une réalité malgré le décret et, sans parler d’abus… Lire plus »
suntep
Invité
Je rajouterai au sujet d’EDF EN, voir Les Echos du 25 octobre 2010 : First Solar est le partenaire attitré d’EDF EN développe des panneaux au tellure de cadmium, substance dont l’usage devrait être interdit par l’application de la directive RoHS (qui vise à restreindre l’utilisation des substances dangereuses tel le plomb, le mercure..) Bref, le cadmium dans le photovoltaique est anoncé comme l’amiante de demain… Alors pourquoi EDF EN s’accoquine avec un tel partenaire ? Pourquoi à la base EDF EN n’achète-t-il pas francais…? Qu’on DEGAGE EdfEN de la file d’attenteet les choses seront enfin transparentes. On a simplement… Lire plus »
yp
Invité

on est avec vous, c’est un combat juste

Adfgui
Invité

D’autant plus que le géant en question a fortement bénéficié de l’argent public subventionnant le photovolaique. Le photovoltaique arrive peut être à un age mur : réduisons drastiquement les subventions (tarif de rachat et autres, avec Effet rétroactif de préférence !!), et la spéculation cessera d’elle même !

Tantine golo
Invité

C’est bien les gars. Il fallait bien que quelques uns aient le courage de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Il faut arrêter avec les lobbys et les “amis”de Sarkozy qui au final font toujours énormément de tord aux petits.

Bibou64
Invité

Enfin, on commence à comprendre…. C’est Moratoglou le patron de EDF EN qui mange la CSPE en creant sa propre file d’attente person des projets directement chez RTE. il faut retirer les projets de EDF EN de la file d’attente et concentrer EDF EN sur l’export, ce sera nettement plus malin, et bon pour le commerce exterieur et le contribuable.

Antony
Invité

Entre nous, ce qui me fait sourire à ce moment précis (19 h le 09/02/2011), c’est la publicité d’Evasol sur la page d’accueil d’Enerzine avec l’accroche suivante :” le photovoltaique encore plus rentable en 2011″. Moi qui croyais le secteur en crise A moins que cela soit un poisson d’Avril (au mois de février, j’ai des doutes…), c’est vraiement fort de leur part !!! N.B : je n’ai aucune relation avec cette société ou autre dans le PV

Antipv
Invité

Je suis d’accord qu’il y a des incertitudes quant au coût du nucléaire incluant l’ensemble du cycle de vie, d’où la fourchette de 10 à 15 que j’ai mentionnée.

airsol
Invité

Monsieur Proglio annonce 45 euro mini en cout de production du KW nucleaire . L’objectif en pv de Soilaire direct est de 160 euros KWh . ça ne fait pas dix a quinze

Sicetaitsimple
Invité

Non, pas une fois de plus! M. Proglio dit qu’il lui faut 46 pour vivre normalement, qu’il veut bien accepter 42 à court terme. C’est un prix, pas un coût…

Antipv
Invité

Si Solaire Direct peut produire une électricité à 160 €/MWh, est-il normal qu’elle soit facturée aux clients captifs 580 €/MWh ?

Sicetaitsmple
Invité

Je comprends de votre intervention que vous ne viendrez pas crier si le gouvernement fixe le futur prix du solaire au sol à disons 200€/MWh? 25% de marge,c’est pas mal , non?

solarnet
Invité
D’abord, bravo les gars ! Ce petit billet aux Ministres conclu par vos respectueuses salutations remet les idées en place sur qui se moque de qui : “Continuez à remuer, Ciel & Terre !” 😉 Ensuite, pour les faux naïfs ou colporteurs de contre-vérités, 200€/MWh pour de grandes centrales au sol, ça ne paraît pas délirant, non. Evidemment, les panneaux ne seront peut-être pas français, mais c’est un autre débat sur la  politique industrielle de Gribouille en France depuis au moins 2000 sur le sujet du PV. Si SolDir produit à 160, il serait étonnant que ce soit pour de… Lire plus »
gp
Invité
le solaire pv, c’est l’énergie décentralisée par excellence et la possiblité pour des petites entreprises de s’engager localement sur un territoire autour d’un vrai projet de développement durable, dans toutes ses dimensions, y compris sociales cela va de soi. Au lieu de ca, que propose le modèle dominant : grossir, toujours grossir pour devenir le plus puissant, le plus riche et écraser tous les concurrents potentiels… pour au bout du compte, accoucher d’un géant incapable de s’imprégner des réalités économiques et sociales des territoires sur lesquels il intervient. C le modèle tout entier qu’il faut changer pas uniquement les lois.… Lire plus »
Jm
Invité
Je trouve cela assez comique de voir surgir cette polémique sur EDF EN le gros vilain , une bonne façon pour le gouvernement de ce dédouaner des problèmes engendrés par une politique risible et “petit bras” avec une vision a cour terme du développement de cette énergie et d’une filière capable de rivalisé sérieusement avec des concurrents à l’échelle mondiale. Chose aussi étrange, la première personne à s’offusquer des sois disant passe droit de EDF EN est madame Ariane Venin qui était rappelons le -responsable environnement” à l’UMP et Déléguée générale de Conso Durable, présidée par Nathalie Kosciusko-Morizet.- Asse pratique… Lire plus »
Jm
Invité
Je trouve cela assez comique de voir surgir cette polémique sur EDF EN le gros vilain , une bonne façon pour le gouvernement de ce dédouaner des problèmes engendrés par une politique risible et “petit bras” avec une vision a cour terme du développement de cette énergie et d’une filière capable de rivalisé sérieusement avec des concurrents à l’échelle mondiale. Chose aussi étrange, la première personne à s’offusquer des sois disant passe droit de EDF EN est madame Ariane Venin qui était rappelons le -responsable environnement” à l’UMP et Déléguée générale de Conso Durable, présidée par Nathalie Kosciusko-Morizet.- Asse pratique… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Très bien, notons que 200€/MWh pour des centrales au sol ne serait pas un tarif scandaleux. Et puis notons aussi que “De la même manière, si EDF produit à 42 ou 46 “au cul des centrales”, pourquoi alors nous facturer 120€ le MWh ?Ben parce qu’ils ont dû acheminer les petits kWh chez nous (hop, x2), puis gérer amoureusement les pics de consommation (parfois à 1000€ -oui, mille euros- du MWh…), et puis parce qu’il faut bien vivre ” ce qu’il faut faire et encore plus avec des centrales au sol, non??? Vous n’allez pas nous parler de grid parity… Lire plus »
Sicetaitsmple
Invité

Pour compléter, si certains imaginent que le développement du PV (mais pas seulement, en rêgle générale tous les intermittents) va faire que le coût de transport+distribution+ services réseaux va diminuer parce que le PV est sur votre toit, ils se trompent complètement!C’est exactement le contraire, sauf si chacun rentre dans sa grotte et ne consomme que ce que ses panneaux produisent au moment où ils produisent.

solarnet
Invité
“si vous étiez dans le monde des ENR depuis longtemps”… 1992 (Int’l Solar Energy Society), ça fait assez longtemps ?  Ce n’est pas parce qu’une pratique était appliquée dans l’éolien, en partie pour faire pièce à une règlementation assez absurde compte tenu de la puissance des turbines éoliennes (il faut 6 mâts, et encore, pour atteindre 12MW aujourd’hui) et à un contexte politique hostile, qu’elle est justifiée. L’éolien a gentiment été étranglé par les politiques (Ollier & Giscard d’Estaing en tête), mais alors que -Vergnier et feu Jeumont mis à part- il n’y avait pas de champion national français qui… Lire plus »
solarnet
Invité

On verra, cher sicetaismple… Disons que si vos ombrières de parking ont chargé la batterie de voiture électrique, cela vous donnera une variable d’ajustement supplémentaire quand vous rentrerez dans votre grotte. V2G (“vehicule to grid”) est en test aux US, je ne vous en réexpliquerai pas les avantages mais pour écrêter les pics et employer ensuite utilement la capacité de base de notre nucléaire, c’est prometteur. Donc, on verra…

solarnet
Invité

On verra, cher sicetaismple… Disons que si vos ombrières de parking ont chargé la batterie de voiture électrique, cela vous donnera une variable d’ajustement supplémentaire quand vous rentrerez dans votre grotte. V2G (“vehicule to grid”) est en test aux US, je ne vous en réexpliquerai pas les avantages mais pour écrêter les pics et employer ensuite utilement la capacité de base de notre nucléaire, c’est prometteur. Donc, on verra…

Sicetaitsimple
Invité

Au moins, vous dites que le V2G peut rendre service à tout le monde, solaire, nucléaire et j’ajoute éolien.Nous sommes d’accord, c’est une voie interessante pour nous desintoxiquer du pétrole. D’ailleurs, l’ancètre bien basique qu’est le chauffe-eau electrique (basique parce qu’enclenché vers 22h00 et déclenché quand il est chaud) pourrait dans une version un peu plus sophistiquée (pas le chauffe-eau lui même , mais son système de controle)aller dans le même sens. J’entends déjà les avocats du solaire thermique crier à l’hérésie, mais ce n’est pas très grave…

Sicetaitsimple
Invité

Je pense que quand M. Proglio parle dans le débat actuel du prix ou du coût complet du MWh “ARENH”,il parle plus de prix (celui ou l’entreprise gagne sa vie) que de “coût” (celui ou M. Mestrallet lui suce la moelle). Simplement, M. Proglio dit 46, mais admet que 42 (Tartam) pourait être une mesure transitoire. Mais c’est bien un prix, celui auquel EDF va devoir vendre une partie de sa production à GDFSuez entre autres, alors qu’aujourd’hui EDF vend en VPP à 52€/MWh.

Sicetaitsimple
Invité

30, 42 ou 46, prix ou coût, vous admettrez quand même qu’il il y un facteur à l’heure ou nous parlons d’environ 5 par rapport aux fermes au sol et plus de 10 par rapport à l’intégré au bati…Puor un service rendu inférieur, il se trouve que s’éclairer en soirée l’hiver ou vous écrire à cette heure est plus facile avec du nucléaire qu’avec du solaire….

Sicetaitsimple
Invité

Déja, reconnaitre qu’entre 50 et 500 il y a un facteur 10, ça permet de discuter! Oui, le problème, c’est combien les francais, par le biais de la CSPE, lui consacrent, sachant que c’est une industrie mondialisée…La recherche francaise qui explose, vous me permettrez d’être un peu sceptique.. A part ça, je n’ai pas 100€ à dépenser pour une étude de l’AIE, désolé, je vais me contenter de ce qui est accessible gratuitement.

wpDiscuz