Procédé pour réduire le coût de production d’esters

L’Organisation Néerlandaise pour la Recherche Scientifique Appliquée (TNO) et l’Université Technologique d’Eindhoven ont développé un réacteur qui produira efficacement des esters.

Ce nouveau procédé permettra une économie d’énergie de 90%.

Le réacteur utilise des membranes à fibre creuse qui combinent la catalyse avec la séparation par membrane. Un catalyseur déposé sur les membranes favorise la réaction d’estérification d’un alcool avec un acide carboxylique. L’eau qui se libère lors de ce procédé doit être évacuée pour éviter de ralentir la réaction. A cet effet, ces membranes ont une couche supérieure qui permet le passage de l’eau. Les membranes déversent l’eau mais retiennent les esters, ainsi que les réactifs, alcools et acides qui n’ont pas encore réagi.

"Nous avons trouvé une très bonne combinaison constituée d’un support avec une couche supérieure, qui stabilise les membranes et permet le passage de l’eau", dit le Docteur van Soest, responsable du projet chez TNO. L’entreprise a déjà déposé un brevet.

Ce procédé économe en énergie permet de réduire les coûts de production. Une nouvelle technique intéressante pour les grands fabricants.

 
Cette information est un extrait du BE Pays-Bas numéro 23 du 12/10/2006 rédigé par l’Ambassade de France aux Pays-Bas. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz