Enerzine

« Refroidissement photovoltaïque » et « simulateur EnR »

Partagez l'article

Le projet CoolPV du CEA (Ines) a pour objectif de réduire la température de fonctionnement des modules photovoltaïques intégrés en toiture pour améliorer leur productivité et leur durée de vie.

Les chercheurs ont expérimenté 2 solutions. La première a trait au couplage du photovoltaïque avec un matériau à changement de phase (MCP), tandis que la seconde a permis la mise en place d’une lame d’air en sous face des modules pour le refroidir par convection naturelle.

En ce qui concerne le couplage avec du matériau à changement de phases, les mesures ont montré une amélioration de la productivité électrique par rapport au module isolé de 3,1% pour le MCP 45 et 6,3% pour le MCP27. Pour la partie convection naturelle, une amélioration de la productivité électrique de 2,5% sur la période de mesure pour la cavité ventilée a été constatée. La ventilation naturelle offre un meilleur compromis en termes de coût. L’impact des solutions testées dans CoolPV sur la durée de vie des panneaux reste à quantifier.

Un simulateur EnR

Les équipes du CEA (Liten) à l’INES ont annoncé pour leur part avoir installé un simulateur temps réel (RT-Lab) avec les baies de puissance AC (45kVA) et la source DC pilotable. Ce simulateur de réseau temps réel permettra de simuler un fonctionnement EnR-stockage-équipements électriques.

Ils ont également développé des modèles pour étudier l’impact de production photovoltaïque (PV) sur la variation de tension, le comportement des onduleurs PV face aux perturbations et la validation des systèmes de protection d’onduleur industriels. En perspective pour ces travaux, la validation des stratégies développées de contrôle/commande des sources renouvelables et du stockage (PV, véhicule électrique, batteries, volant d’inertie,…) raccordés au réseau (Smart-Grid, Réseaux insulaires…).


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    8 Commentaires sur "« Refroidissement photovoltaïque » et « simulateur EnR »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    trimtab
    Invité

    Pourquoi faire ‘compliqué’ quand on pourra faire plus simple pour ce problème de ‘surchaufe’ arrière de panneaux PV? Si on les utilisait plus dans des applications carports, auvents, ‘couvre terrase’ et d’autres abris de bus ou en ‘intégration’ comme ‘parois’ dans différents structures, le problème ‘disparait’ de lui même ? Un institut spécialisé pour reinventer de l’eau froide ? trimtab

    Enpassant
    Invité
    que c est triste de voir que l on finance des labos pour reinventer l eau chaude… je faisais d ailleurs remarquer sur un autre site, a l occasion des premieres certifications AQPV que la France etait le pays des reglements, lois, normes, certifications, etc, etc, etc et de la recherche fondamentalement fondamentale. ne serait il pas plus pertinent d exiger des resultats a tous ces gens financés avec nos impots ? ne serait il pas plus pertinent d exiger des « controleurs » qu ils nous expliquent comment on peut etre industriels en france aujourd hui ? ne pourrait on pas… Lire plus »
    traonvouez
    Invité

    riend e nouveau sur l’utilisation des matériaux à changement de phase pour refroidir les panneaux photovoltaîques, mais il faut beaucoup de MCP pour que ça fonctionne en été -pic de production d’électricité- et le refroidissement des PCM pendant la nuit pose forcément problème. Et 6% de gain x prix d’un panneau de 200 W # 200 € = 12 €. Il est plus rentable d’ajouter des panneaux que de les équiper par des matériaux à changement de phase.

    Mamouth
    Invité

    Il fallait bien l’INES pour nous dire qu’avoir une lame d’air pour ventiler les panneaux est une bonne chose. Positivons : au moins, nous avons une mesure du gain de production apporté.

    Tech
    Invité

    un petit ventilateur MEMS dans les cellules et le tour est joué Merci de me donner des droits sur le brevet ;o)

    Catalan
    Invité

    Pour nous Emm.rd.r avec l’intégration et les pare-close ! puis des mecs enfin intelligents vienne d’expérimenter une lame d’air pour ventiler… mais faut il etre aussi k0n ! demontez moi tous ces pare close et gagnez en productivité ! merci qui ! merci le CSTB et le CEIAB… pour leur usines à gaz !

    Wally
    Invité
    moi je ne trouve pas si idiot que ça cette étude. Personnellement je serais intéressé par mettre des panneaux photovolt. sur ma toiture ( j’ai déjà placé des panneaux chauffe eau intégré ) mais je trouve cela d’un moche pas possible quand il sont détaché de la toiture, d’autant que je considère que la toiture fait partie intégrante de l’esthétique d’une maison. Or comme le démontre cette étude sans un refroidissement efficace du panneaux celui perd en rendement et en longévité. On n’a donc toujours pas de panneaux photovolt. efficace qui pourrait à la fois servir de matériaux couverture avec… Lire plus »
    Pastilleverte
    Invité

    visiblement il y en encore qui ne digèrent pas que le « A » de atomique soit mélé au « A » d’ (énergies) Alternatives. Par ailleurs, la recherche c’est bien, c’est indispensable, mais l’innovation c’est beaucoup mieux, y’a même un ministère pour ça maintenant !

    wpDiscuz