Enerzine

Saft équipera en batteries les 81 satellites du projet Iridium

Saft vient de remporter un contrat de plusieurs millions d’euros avec Thales Alenia Space, maître d’œuvre du programme, pour la fourniture de toutes les batteries Li-ion embarquées d’Iridium NEXT, la constellation de satellites en orbite terrestre basse, dits satellites LEO (low-Earth orbit), dont les premiers lancements sont prévus pour 2015.

Ce contrat portant sur un total de 81 systèmes de batterie conforte Saft dans sa position de premier fournisseur mondial de batteries de technologie de pointe pour les applications spatiales.

« Ce contrat majeur pour le projet Iridium NEXT est une importante avancée dans la stratégie de Saft, qui entend s’affirmer comme le leader du très important marché des satellites LEO en s’appuyant sur sa solide réputation de fournisseur de batteries de pointe, fiables et de haute performance pour satellites GEO et véhicules spatiaux. Il conforte également les excellentes relations nouées avec Thales Alenia Space dans le cadre des plateformes telles que les satellites GEO Spacebus et LEO Proteus », a déclaré Philippe Jehanno, Directeur général de la division Espace & Défense de Saft. « Nous avons déjà de considérables succès à notre actif sur le marché des constellations LEO, mais nous franchissons véritablement une nouvelle étape avec le contrat Iridium NEXT, car son volume demande la mise en place d’un processus de fabrication adapté à une démarche de production en série ».

Iridium NEXT conservera l’architecture de la constellation Iridium actuelle, la plus grande constellation du monde, constituée de 66 satellites LEO à liaisons croisées couvrant l’intégralité de la planète. Cependant, Iridium NEXT améliorera et développera sensiblement les services de communication mobile d’Iridium grâce à une plus grande vitesse de transmission des données, à de nouveaux services et dispositifs puissants, aux avantages de la technologie IP et à la rétrocompatibilité avec les combinés, dispositifs et applications actuels. Outre les 72 satellites opérationnels – dont 6 satellites de rechange en orbite – le projet Iridium NEXT comprend 9 satellites de rechange au sol, soit un total de 81.

Systèmes de batterie pour Iridium NEXT

Les systèmes de batterie pour les satellites Iridium NEXT comprendront quatre modules de batterie constitués d’éléments Li-ion prismatiques MPS 176065 qualifiés pour l’espace (5,6 Ah). Selon SAFT, des dispositifs de protection intégrés sur l’élément, des systèmes d’équilibrage actif , des circuits de réchauffage et toutes les fonctions de télémétrie associées garantiront une durée de vie des batteries conforme au cahier des charges.

Les batteries pour Iridium NEXT seront conçues, fabriquées, assemblées, intégrées et testées dans l’usine de Poitiers de Saft.

Les premiers systèmes de batterie seront livrés à Thales Alenia Space en décembre 2012  et les livraisons s’échelonneront ensuite sur quatre ans.

Fonctionnement des batteries pour satellites LEO

Les systèmes de batterie de Saft fonctionneront avec le panneau solaire des satellites Iridium NEXT pour assurer l’alimentation électrique de l’électronique embarquée. Lorsque le panneau solaire sera totalement exposé au soleil, il alimentera le satellite et chargera les batteries ; lorsqu’il sera éclipsé par la Terre, privé d’ensoleillement direct, les batteries alimenteront le satellite.

Les satellites LEO ont une période de révolution de 90 à 100 minutes ; le cycle de charge et de décharge se répète ainsi 14 fois par jour, ce qui représente plus de 50 000 cycles sur leur durée de mission, 12 ans.



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz