Enerzine

Sortie de crise entre Gazprom et Beltransgaz

Partagez l'article

La société biélorusse Beltransgas a effectué aujourd’hui un premier versement au russe Gazprom, afin de rembourser sa dette et mettre ainsi un terme à la crise diplomatique entre la Russie et la Biélorussie.

Mercredi 1er août, Gazprom avait menacé de réduire de 45% la livraison de gaz vers la Biélorussie, si celle-ci ne procédait pas au remboursement immédiat de la dette de 460 millions de dollars contractée par l’exploitant de ses gazoducs Beltransgaz.

Le Président biélorusse, Alexandre Loukachenko, s’était engagé dès le lendemain à éponger l’ardoise de l’exploitant en puisant dans les réserves de l’Etat.

Lors des négociations tenues aujourd’hui à Moscou, la délégation biélorusse a règlé la majeure partie de la dette, annonce Gazprom dans un communiqué. Le groupe russe attend néanmoins le règlement de la totalité des sommes dûes avant la fin de la semaine prochaine pour lever définitivement toute menace de réduction des approvisionnements.

Jeudi, la Commission européenne avait invité les deux parties à trouver une solution rapide à leur différend. L’Europe est directement concernée, puisqu’elle fait transiter 20% de ses approvisionnements en provenance de Russie via la Biélorussie, notamment à destination de la Pologne, de l’Allemagne et de la Lituanie.

La Commission a également annoncé la tenue une réunion la semaine prochaine pour aborder la question de le sécurité d’approvisionnement du gaz vers l’Europe.

 
(src: Gazprom – Agences)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz