South Hook : Total complète son projet Qatargas 2

Total a inauguré mardi le terminal de regazéification de South Hook, au Pays de Galles. Le plus grand d’Europe.

Détenu et opéré par South Hook LNG, joint-venture réunissant Qatar Petroleum (67,5%), ExxonMobil (24,15%) et Total (8,35%), doté d’une capacité de 15,6 millions de tonnes par an, ce terminal de regazéification traitera le gaz naturel liquéfié provenant du projet Qatargas 2, au Qatar.

Total détient également une participation de 16,7% dans le train B de Qatargas 2 qui entrera en production plus tard dans l’année.

"Le démarrage du terminal de South Hook, qui complète le projet Qatargas 2 inauguré le mois dernier, va permettre de renforcer la diversité d’approvisionnement en gaz naturel des consommateurs européens", s’est félicité Christophe de Margerie, Directeur Général de Total, a déclaré.

Joint-venture regroupant Qatar Petroleum aux côtés de Exxon Mobil et Total, Qatargas 2 peut traiter jusqu’à 15,6 millions de tonnes de GNL par an. Le projet comprend trois plates-formes offshore, deux trains de liquéfaction (onshore) d’une capacité de 7,8 millions par an chacun, 14 supers méthaniers (8 Q-Flex et 6 Q-Max) et désormais le terminal de South Hook.

Par ailleurs, Total indique que de nouveaux projets de liquéfaction de gaz naturel sont actuellement à l’étude, parmi lesquels Shtokman en Russie, en partenariat avec Gazprom, Ichthys en Australie ainsi que de nouveaux projets au Nigeria.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz