Une session “bâtiment à énergie positive” aux Mines

L’Ecole des Mines de Douai va mettre en place à compter de cette rentrée (octobre), une spécialisation de son option Génie Energétique sur le thème du « bâtiment à énergie positive ». Cette spécialisation sera suivie par 12 élèves-ingénieurs.

Suite au Grenelle de l’environnement et ses orientations, le besoin annuel d’ingénieurs dans le domaine de la thermique du bâtiment est estimé à 250, pendant plusieurs années.

Cette spécialisation comprendra 210 heures de cours, TD, et avant-projet, auxquelles s’ajouteront 120 heures de projet scientifique et technique et 6 mois en entreprise sous forme de stage et Projet de Fin d’Etudes, le stage « ingénieur adjoint » de 4 mois pouvant aussi être effectué dans ce domaine.

Elle s’articulera en 3 Unités d’Enseignement d’environ 70 heures chacune :

« confort thermique et environnement » : conception bioclimatique et agencement de bâtiment, qualité de l’air intérieur, éco-conception et analyse du cycle de vie…

« physique et modélisation thermique dynamique de l’enveloppe du bâtiment » : comportement thermique du bâtiment, modélisation, méthodes et outils, couplage entre thermique de l’enveloppe et systèmes énergétiques…

« systèmes énergétiques » : conception, caractérisation et contrôle des systèmes énergétiques, systèmes actifs et passifs d’énergie renouvelable, intégration et optimisation…

Cette formation est soutenue par plusieurs entreprises ayant exprimé leurs besoins dans ce domaine. Les contenus de cette formation seront en cohérence avec l’ensemble des modules, considérés comme des pré-requis, enseignés durant les premières années du cursus de la formation d’ingénieurs de l’Ecole des Mines de Douai.

L’année suivante, cette spécialisation sera également ouverte aux étudiants de l’option Génie Civil.

** Le bâtiment à énergie positive produit davantage d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Une session “bâtiment à énergie positive” aux Mines"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bordeauxam
Invité

Bonjour à tous, Je suis ravi de voir que certaines écoles d’ingénieur s’adaptent aux nouveaux défis de l’énergie notamment dans le domaine du batiment. J’en profite pour atirer votre attention sur une compétition, le Solar Decathlon 2010 qui aura lieu à Madrid en juin 2010. Le principe est, pour une équipe d’étudiant, de concevoir et de réaliser pour une semaine de concours une maison à énergie positive. Le pole développement durable de Grenoble et les Arts et Métiers Bordeaux sont les seuls français en lice actuellement. Gageons que les Mines de Douai participeront à l’édition 2012.

fredo
Invité

amusant, les Mines vont sur les terres des Ponts et ESTP! Ceux-ci vont-ils aussi intégrer à leurs cursus les bâtiments à énergie positive?

Antoine
Invité

energie positive VS bâtiment passif. Alors que les allemands/suisse/autrichien / nord et est de l’europe s’engage dans la construction de bâtiment passif, en france c’est ‘ l’energie positive’. Il vaut peut-être mieux être positif que passif face au réchauffement climatique, sauf que contrairement aux terminologies cachées une des deux méthodes permet d’y arriver plus vite, sauras-tu deviner laquelle ?

wpDiscuz