Enerzine

VE : Renault raffle la mise avec plus de 15.000 Kangoo ZE

Partagez l'article

Les résultats de la première grande commande européenne de véhicules électriques ont été proclamés le 28 octobre par le gouvernement.

Cette commande groupée, réalisée sous le pilotage de Jean-Paul Bailly, PDG du Groupe La Poste, et coordonnée par l’UGAP, centrale d’achat public, était prévue par le Plan national véhicule décarboné, qui a été intégralement mis en œuvre.

L’Etat a décidé de consacrer des moyens financiers importants au véhicule électrique, notamment par le biais du programme « véhicules du futur » des Investissements d’avenir, doté de 750 millions d’euros, et du bonus automobile de 5 000 euros maintenu en 2012. Ce dernier doit aussi veiller à ce que l’offre puisse se structurer de manière cohérente et pérenne, comme le prévoit la Charte pour l’industrialisation du véhicule électrique adopté par les acteurs et partenaires de la filière le 6 septembre 2011.

La première phase du processus de sélection a été dénommée « dialogue compétitif ». Chaque mois, les constructeurs automobiles participant à l’appel d’offres ont rencontré les représentants achats de ce groupement de commandes afin de répondre à leurs questions, présenter l’offre et remonter leurs besoins. Cette phase a permis d’établir un panorama de l’offre et de constituer un cahier des charges techniques répondant aux besoins des membres du groupement de cet appel d’offres.

A l’issue de cette procédure de mise en concurrence, la commande groupée a abouti à l’attribution de deux lots sur 3.

Les conditions économiques proposées sur les lots n° 1 et 2, ajoutées à l’aide de l’Etat, devaient répondre à l’attente des membres du groupement de commandes : un coût total de possession (TCO) des véhicules électriques équivalent à celui des véhicules thermiques.

Le premier lot attribué consiste en une commande de 15 637 véhicules Renault Kangoo pour une période de quatre ans ; Au total, ces Kangoo Z.E. vont être commandés par les 19 entreprises ainsi que par des collectivités et l’Etat, dont 10 000 pour la Poste, 1 500 pour ERDF, 1 200 pour l’UGAP, 510 pour Veolia Environnement, 450 pour GDF-Suez et 330 pour Spie.

La Renault Kangoo Z.E., première gamme de fourgonnettes 100 % électrique commercialisée à partir de 15 000 euros HT (prix France, bonus écologique de 5 000 euros déduit), est disponible en France depuis le 30 septembre. Elle est fabriquée, comme son équivalent thermique, dans l’usine de Maubeuge (France).

VE : Renault raffle la mise avec plus de 15.000 Kangoo ZELe deuxième lot attribué consiste en une commande de 3 074 véhicules Peugeot Ion, pour une période de quatre ans également.

Le troisième lot (véhicule particulier 4 ou 5 places pour un volume de 3937 véhicules sur 4 ans) destiné pour l’essentiel à équiper les services de l’Etat, a été déclaré sans suite. Une nouvelle procédure sera lancée prochainement afin de permettre, en particulier, aux services de l’Etat de bénéficier d’une nouvelle offre correspondant mieux à leurs besoins.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "VE : Renault raffle la mise avec plus de 15.000 Kangoo ZE"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    certes, 15 000 VE « d’un coup », ce n’est pas rien , même si ce sera étalé sur 4 ans. mais si la fiabilité est au rendez-vous, ce que l’on espère, la prochaine « grosse » commande sera peut être pour… plus tard. Noter que dans le lot 3, la renault Fluence ZE n’ pas remporté la compet, alors qu’elle devait être la seule candidate apparente.

    Linux35
    Invité

    De quoi lancer la production en réalisant des économies d’échelles dès le départ. Les 10000 Kangoo pour la Poste ne représentent pas une commande symbolique, juste pour se donner bonne conscience, mais une commande de 100 kangoo par département. Bon, certains anti-Renault vont être déçus, mais ce n’est pas très important.

    rouget
    Invité

    Au total ce sera près de 100 000 véhicules électriques commandés par l’Etat et les principales entreprises françaises à participation étatique : EDF, Areva, La Poste, Air France, etc. Ce qui est pas mal pour lancer une filière…

    rouget
    Invité

    Ce sera 100 000 véhicules électriques commandées par l’Etat les principales entreprises françaises avec une particpation étatique : EDF, Areva, La Poste, Air France… Pas mal pour lancer une filière. Bien qu’aucune batterie n’est fabriquée en France (juste assemblée pour l’instant) et que les Fluence viennent de Turquie, les Twizy d’Espagne.

    wpDiscuz