Vers une résolution du conflit gazier ?

Un accord a été conclu dimanche entre la Russie et l’Ukraine, qui pourrait signifier la reprise des livraisons de gaz russe vers  l’Europe dans les prochains jours.

Dimanche, le premier ministre russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainienne Ioulia Timochenko se sont accordés sur le prix du gaz que paiera désormais la compagnie ukrainienne Naftogaz : comme souhaité par Gazprom, le mètre cube de gaz lui en coûtera désormais le même prix que celui demandé à tous les pays européens. En 2009, Kiev se verra toutefois accorder un rabais de 20%, à condition de maintenir le prix du transit actuel.

Les deux chefs de gouvernement ont annoncé que la livraison du gaz reprendrait sitôt l’accord signé entre Naftogaz et Gazprom. Les deux groupes doivent se réunir aujourd’hui pour préciser les conditions de livraison et de transit du gaz. Il faudra ensuite 24 à 72 heures pour que tous les pays européens soient approvisionnés le gaz.

Du côté de l’UE, la prudence est de rigueur. Tout en saluant les avancées entre les deux pays, la Présidence tchèque rappelle qu’ "il y a eu trop d’accords rompues et de promesses non tenues".

Par ailleurs, la presse russe s’interroge sur la position du Président ukrainien Viktor Iouchtchenko, adversaire politique de la premier ministre Ioulia Timochenko, rapporte le Monde.

Samedi, un mini-sommet à Moscou avait réuni les hauts responsables d’une dizaine d’Etats européens, sans avancée significative.

[Photo : Alexei Miller, PDG de Gazprom, et Oleg Dubina, Président de Naftogaz. Crédit : Gazprom]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz