Chaudières usagées : 1er bilan de la prime à la casse

Un peu plus d’un mois après la mise en place d’une prime à la casse des chaudières usagées, environ 200 entreprises réparties sur la quasi-totalité des départements français offrent désormais cette prime, a indiqué hier le Ministère de l’Industrie.

Dès à présent, le portail du ministère de l’Industrie permet au consommateur de connaître la liste des premières entreprises qui offrent dès à présent la prime. Toutes les conditions et modalités d’obtention de la prime sont précisées sur le site du ministère ( >>>> ICI ).

Ce dispositif est mis en œuvre en partenariat avec la Fédération Française des Combustibles, Carburants et Chauffage (FF3C) pour les chaudières au fioul domestique.

La « prime à la casse des chaudières », financée par les fournisseurs et mise en œuvre avec le concours de l’État, a pour objectif d’aider les Français à réduire durablement leur facture de chauffage par l’installation d’une chaudière plus performante.

Pour le changement d’une chaudière de plus de 15 ans, cette prime va jusqu’à 250 euros.

L’objectif du gouvernement est de favoriser la modernisation d’un million de chaudières sur les cinq prochaines années.

Le label « Prime à la casse des chaudières » est une marque déposée pour le compte de l’Etat auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), constituée du nom « Prime à la casse des chaudières ® » et d’un logotype.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Chaudières usagées : 1er bilan de la prime à la casse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sand
Invité

enfin une initiative simple, quelque chose a l’impact immédiat. pas du green washing. pas non plus un truc comme la prime a la casse auto qui consiste surtout a soutenir  un secteur industriel  – automobile. Plus que les grands projets et les belles intentions, ce qui compte c’est de faire des petits pas, maintenant.

Oumbi
Invité

Bonne initiative mais il aurait été judicieux de prévenir la profession (je travaille dans un négoce), qui n’est pas au courant de ce type d’aide et donc on ne peux pas en informer nos clients….

Reivilo
Invité

Il s’agit bien d’une action des professionnels du fioul (la FF3C) pour vendre des chaufières à fioul. Ca ne marche pas si vous remplacer le fioul par exemple par des granulés de bois ou un chauffage solaire… … Parfait pour les marchands de fioul qui vont pouvoir maintenir leur business un peu défaillant grâce à M Besson !

Guydegif(91)
Invité
Reivilo ci-dessus est qq peu restrictif…car on parle aussi de chaudière gaz à condensation…donc pas que fioul, mais n’empêche que cet encouragement par prime de soutien à remplacement de vieilles chaudières fioul peu performantes mùériterait d’être élargi à d’AUTRES CHAUDIèRES PERFORMANTES…. Aujourd’hui, plus des deux tiers des Français se chauffent au gaz ou au fioul. Sur le parc français de 18 millions de chaudières, plus de 3 millions de chaudières gaz et environ un million de chaudières fioul ont plus de 15 ans. Ce texte ne parle QUE de ”chaudières fioul et gaz”…pour remplacer des vieilles chaudières fioul, POURQUOI ?… Lire plus »
wpDiscuz