Concours Eiffel : le projet “Phyte” de Mouret primé

Le premier prix de la seconde édition du concours d’architecture organisé par la Fondation d’entreprise de la Société de la tour Eiffel avait été attribué par le jury, au projet "Phyte", du designer Nicolas Mouret.

Le jury a reçu favorablement son projet. Entièrement réalisable, cette structure de 380 mètres de hauteur comporte huit piliers monoblocs de 50 mètres, chacun étant articulé par des cardans. L’énergie mécanique de la tour pourrait ainsi être convertie en énergie électrique pour sa propre consommation en éclairage.

La tour "Phyte" s’allume au rythme de ses mouvements et s’inspire du phénomène retrouvé dans certains planctons, de lucioles ou de poissons.

Concours Eiffel : le projet "Phyte" de Mouret primé

 

Concours Eiffel : le projet "Phyte" de Mouret primé

Le designer explique son oeuvre de la façon suivante : "Dans un mouvement plein d’inertie, elle se balance au gré des vents. C’est ce ploiement qui, dans une ville figée de bâtiments statiques, apporte une vie, naturellement évoqué par la houle, le frétillement des arbres ou la danse des herbes sur une prairie. Au bout du Champs de Mars, Phyte sort du sol sans laisser voir son enracinement. Placée dans une fosse laissée en friche, espace sacré et impénétrable, cerclé d’une pelouse qui s’enfonce vers le centre. On s’y allonge en regardant le contraste entre la paisible tour Eiffel et les balbutiements de Phyte."

Concours Eiffel : le projet "Phyte" de Mouret primé

Pour la petite histoire, n’étant pas un étudiant inscrit dans une école d’architecture française, Nicolas Mouret a été déclassé du palmarès.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Concours Eiffel : le projet “Phyte” de Mouret primé"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Babase
Invité

oh la belle structure d’acier et d’haubans grincant et sifflant au gré de la brise parisienne. Je vote pour à 100% si après on ne parle plus d’impact paysager des éoliennes.

Nicolas mouret
Invité

 Phyte ne fait pas 50 mètres de hauteur mais 380 mètres hors sol. En effet chacun des huit grands ensembles structurels font 50 mètres de haut. Un grand merci à Enerzine pour ce bel article!

wpDiscuz