Enerzine

Fermeture des frigos : une économie d’énergie de 2,2 TWh / an

Partagez l'article

En France, il y a environ 700 km de meubles frigorifiques de vente (MFV) à température positive (- 1 à + 7°C) installés dans les magasins alimentaires (hypermarchés, supermarchés, commerces spécialisés).

En moyenne, un supermarché est équipé de 50 mètres linéaires de MFV positifs, un hypermarché de près de 200 mètres linéaires et l’on trouve au moins un meuble frigorifique dans chaque magasin de proximité.

Si les magasins ont progressivement fermé les meubles à température négative, destinés aux produits surgelés, les MFV positifs sont encore ouverts pour des raisons d’usage commercial et du fait des coûts d’investissement induits. Ainsi, une vingtaine de magasins sur 12 000 grandes surfaces sont aujourd’hui équipés de MFV positifs fermés.

Pourquoi fermer les meubles frigorifiques ?

Le froid commercial est le poste de dépense énergétique le plus important d’une grande surface alimentaire, représentant en moyenne 40 % de la consommation totale d’énergie. La mise en place de portes sur les meubles frigorifiques de vente positifs permet de baisser de 20% de la consommation énergétique annuelle des supermarchés et des hypermarchés(1) et d’améliorer le confort des clients et des employés, en évitant la sensation de froid dans les rayons.

Les portes en double vitrage permettent une réduction de la consommation d’énergie du meuble frigorifique de l’ordre de 50%. Les portes en vitrage simple permettent de faire environ 20% d’économies d’énergie.

Fermeture des frigos : une économie d'énergie de 2,2 TWh / an

La fermeture de 75 % des meubles frigorifiques d’ici 2020 permettra, au total, d’économiser, 2,2 TWh chaque année, soit la consommation annuelle de 500 000 habitants.

Dans les magasins qui ont déjà expérimenté la fermeture des meubles frigorifiques de vente, les clients se montrent satisfaits de cette évolution et apprécient le confort accru dans les rayons.

Fermeture des frigos : une économie d'énergie de 2,2 TWh / an

Les valeurs indiquées dans ce tableau sont exprimées en énergie finale, incluant l’ensemble des consommations énergétiques du site,  à savoir : les 5 usages de la réglementation (auxiliaires, ventilation, éclairage, chauffage, refroidissement), ainsi que les consommations des process.


Un engagement volontaire et collectif

A travers la signature d’une convention entre le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et la Fédération des entreprises du Commerces et de la Distribution, les enseignes de la distribution alimentaire s’engagent à installer des portes sur les meubles frigorifiques de vente dans tous les projets de réouverture ou de construction de magasin qui représentent chaque année 1.200 chantiers environ.

D’ici à 2020, 75 % des meubles frigorifiques de vente devront être progressivement fermés. Ainsi, en 2015, 25 % des meubles frigorifiques de vente devront être équipés de portes. Sur la période 2012-2020, cet engagement produira au total 11 TWh d’économie d’énergie.

Par ailleurs, les entreprises industrielles européennes(2) qui fournissent ces meubles vont investir à leur tour pour améliorer leurs capacités de production et développer de nouvelles solutions au meilleur prix. Afin de favoriser le déploiement de la démarche, les enseignes qui choisiront de fermer leurs meubles frigorifiques avec des portes en double vitrage pourront bénéficier, via un obligé, de certificats d’économies d’énergie (CEE), dans les conditions définies par la réglementation, ce qui constitue une incitation supplémentaire (jusqu’à 100 € par mètre linéaire sur un coût d’environ 2000 €) à privilégier les solutions énergétiquement les plus efficaces.

Voir l’article lié : ICI


Quelques magasins pionniers

Six supermarchés Carrefour Market et un hypermarché Carrefour expérimentent actuellement la fermeture des meubles froids réfrigérés. Les premiers tests ont commencé en 2010. Le magasin Carrefour Market de Morangis (91) fait partie de ces magasins pionniers : des meubles frigorifiques munis de portes double vitrage y ont été installés pour les produits frais tels que yaourts, charcuterie, fromages… Cette solution innovante permet de réduire d’environ 20 % les consommations d’énergie de la totalité du magasin. On observe également une augmentation de la température dans le magasin entre + 3 et + 5°C, ce qui représente un confort réel pour le client. Les meubles frigorifiques destinés aux produits surgelés sont également équipés de portes fermées, permettant d’économiser 60 % d’énergie par meuble.

Trois magasins Simply Market
ont déjà fermé leurs meubles frigorifiques à température positive : le magasin d’Athis-Mons est équipé de meubles de froid fermés simple vitrage sur 60 mètres linéaires depuis son ouverture, en novembre 2011. A Sceaux (92), c’est dans le cadre d’une rénovation qu’ont été installés, en décembre 2011, des meubles de froid équipés de porte simple vitrage, sur 60 mètres linéaires également. La capitale n’est pas en reste puisque le magasin Simply Market du boulevard Gouvion Saint-Cyr (Paris, 17e) expérimente aussi la fermeture des meubles frigorifiques.

La consommation de ces meubles a ainsi été réduite de 44 %. La présence de portes diminue la migration du froid dans les allées : les consommateurs apprécient ce surcroît de confort.

Dans le cadre d’un programme complet de réduction des consommations du site, le magasin Géant casino de Saint-Michel-sur-Orge vient d’équiper une partie de ses allées de meubles froids sur près de 50 mètres linéaires avec des portes en double vitrage et en simple vitrage. Le site a par ailleurs mis en place des dispositifs de mesure permettant de valoriser les gains énergétiques et les économies associées aux solutions mises en œuvre. Le site a également été équipé en juillet 2011 de capots sur les meubles surgelés sur 80 mètres linéaires de meubles et il bénéficie depuis septembre 2011 d’une nappe d’éclairage optimisée permettant une baisse de consommation de 50%.

1 Source : Etude Site commercial à haute efficacité énergétique menée de 2008 à 2010 par PERIFEM (association technique de la distribution) en partenariat avec l’ADEME.
2 (Epta/Bonnet-Neve, Carrier/Linde, Koxka, Exkal, AHT, Saint-Gobain/Sovis, Remis, Pan-dur…). Elles fabriquent leurs équipements en France, en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Tchéquie. Les groupes Carrier et Epta, qui sont les entreprises ayant les plus importantes parts de marché, possèdent des usines en France : à Romorantin (41) et à Hendaye (64).


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "Fermeture des frigos : une économie d’énergie de 2,2 TWh / an"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Samivel51
    Invité

    Les rayons frais ouverts devraient etre interdit depuis longtemps! D’un cote les frigos tournent a plein regime pour refroidir ces rayons ouverts, dont le froid se repend dans le magasin. De l’autre, le chauffage du magasin tourne a plein regime pour rechauffer le magasin! C’est ubuesque! Et je suis persuade que les chiffres de l’article ne prennent pas en compte l’impact combine du chauffage et de la refrigeration, et donc sous-estiment le gaspillage d’energie. Ensuite, on pourra s’attaquer a l’eclairage des supermarches et centres commerciaux par la lumiere naturelle…

    aurel
    Invité

    Quand on dit qu’il est possible de réduire la facture électrique du pays… Mais ça ne risque de pas plair à tout le monde, notamment ceux qui (sur)vivent grâce à cette gabégie _ les pro-Nuke en premier. Il reste également à s’attaquer à cette hérésie des magasins de vêtements qui gardent la porte d’entrée grande ouverte (probablement our attirer le challand), avec la climatisation à fond en été (quand il fait 28°C dehors) et le chauffage soufflant (type sèche-cheveux géant) à fond en hiver (quand il fait 0°C dehors).

    Zigoto22
    Invité
    Entièrement d’accord ! Aurel, je suis également consterné de voir des magasins grand ouverts alors qu’il fait 2°C dehors ! Et après l’ADEME nous bassine avec l’efficacité énergétique des bâtiments ! C’est aberrant ! De plus je vois quantité de nouvelles constructions commerciales avec d’immenses murs en verre côté soleil : quand on voit ce qu’il faut dépenser en climatisation pour refroidir l’air surchauffé généré par ces verrières, on se demande encore où est l’efficacité énergétique !!! On pourrait attribuer une note à chaque magasin en fonction de leurs efforts dans ce domaine, et publier cette note sur un site… Lire plus »
    Sand
    Invité

    Voila quelque chose qui va dans le bon sens. aurel a tout a fait raison, il faudrait je pense légiferer pour obliger les magasins a fermé les portes vitrées. D’autant que les portes automatiques permettent une circulation fluide des clients meme les mains chargées. Par contre on fermera sans doute pas « plusieurs réacteurs » juste avec cette mesure. 2.2TWh c’est 1/5 de la production annuelle d’un gros réacteur il me semble. Mais c’est deja enorme.

    Pastilleverte
    Invité

    et le Ciel t’aidera. un peu de responsabilité(s), du magasin, en installant ces portes, et du consommateur, nous, vous, moi… Cessons de toujours vouloir compter sur l’Autorité Suprême unique et obligatoire…. Ceci dit, ça s’appelle à la fois de l’efficacité et de la sobriété énergétique, c’est à dire ce qu’il faut faire avant tout passage aux dites ENR, quelles qu’elles soient.

    Nicias
    Invité

    Pourquoi trop bas ? Un prix n’est jamais assez bas, sauf a considérer qu’il y a une externalité négative (aka pollution) qui n’est pas payé par son responsable. Si les entreprises veulent refroidir en gaspillant, cela les regarde, tant qu’elles en payent le prix. A propos de refroidir pour mieux chauffer les clients, un frigo chauffe-t-il ou refroidit-il son environnement ? Tardivement, bonne année à tous !

    Zigoto22
    Invité

    @ Nicias : « Si les entreprises veulent refroidir en gaspillant, cela les regarde, tant qu’elles en payent le prix.  » Pas d’accord ! Le gaspillage et l’atteinte à l’environnement ne concerne pas que le gaspilleur !!!

    Grainsel
    Invité

    @Samivel51: Dire qu’il faut mettre le chauffage à fond pour compenser le froid à l’intérieur du magasin n’est pas exact Il y a presque autant de chaleur dégagée que de froid produit, cette chaleur peut etre ressouflée dans le magasin en hiver. Et en été, ca évite de mettre la clim

    Jean marc du 51
    Invité

    Bonjour, Il faut vraiment penser a baisser le chauffage et à mettre des plaques reflechissantes derrière les radiateurs. Ainsi vous évitez la diffusion de chaleur dans le mur. Cordialement, JM

    ajardin
    Invité

    Je trouve que cette prise de conscience de la part des magasins est très bonne. Il est nécessaire que tous nous fassions en sorte de réduire notre consommation d’énergie.

    wpDiscuz