Les hydrocarbures sales vont t-ils envahir l’Europe ?

Le 23 février 2012, aucune majorité qualifiée ne s’est dégagée parmi les représentants des 27 États de l’Union Européenne appelés à se prononcer sur les modalités de mise en œuvre de la directive sur la qualité des carburants.

Adoptée en 2008, cette directive pourrait empêcher les carburants les plus polluants, tels que ceux issus des sables bitumineux (1) et des huiles de schistes, d’entrer en Europe. Sous la pression du Canada et des lobbies pétroliers, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni se sont abstenus, tandis que l’Italie ou l’Espagne ont voté contre le projet. La décision finale est renvoyé au Conseil de l’environnement qui se réunira en juin prochain.

Le Canada s’est « réjoui » du résultat, tout en réitérant ses menaces de traîner l’Union européenne devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) si elle venait à « discriminer » le pétrole issu des sables bitumineux, produit en Alberta. Engagés dans les négociations d’un Accord économique commercial global (AECG), le Canada et l’Union Européenne multiplient les intimidations et interpellations croisées pour obtenir un accord de libre-échange qui soit le plus favorable possible pour leurs secteurs économiques et financiers respectifs (2).

Dans le cadre de cette négociation, le Canada a plusieurs fois laissés entendre qu’il n’ouvrirait ses marchés intérieurs qu’à condition que le pétrole issu des sables bitumineux puisse être exporté en Europe. En retour, cet accord permettrait d’intensifier les investissements directs des entreprises pétrolières européennes, comme Total, Shell, BP, Statoil, dans l’exploitation des sables bitumineux. Pour faire du Canada un « nouveau géant de l’or noir », le gouvernement canadien cherche à faciliter l’exportation de ce pétrole, coûte que coûte, aux États-Unis et en Europe, ses deux principaux marchés. Allié aux lobbies pétroliers, la diplomatie canadienne s’active donc depuis des mois, en multipliant les rencontres et évènements auprès des institutions européennes, pour empêcher toute restriction, limitation, encadrement de l’importation ce pétrole de la part de l’Union Européenne.

"Le gouvernement canadien est manifestement arrivé à ses fins, bien aidé par le peu d’entrain des pays Européens à prendre des mesures réellement contraignantes en matière environnementale" a estimé l’organisation Attac France. Ce dernier exige "des gouvernements des pays Européens qu’ils empêchent toute importation de ce pétrole sale en Europe".

Ainsi, ils feraient d’une pierre deux coups : "étrangler de l’extérieur l’industrie des sables bitumineux, l’une des plus dévastatrices qui existe ; stopper les négociations de ce nouvel Accord économique commercial global entre l’UE et le Canada qui va à l’encontre des intérêts des populations."

L’ensemble de ces questions seront abordées lors du Forum Alternatif Mondiale de l’Eau (14 – 17 mars) qui se tiendra à Marseille (www.fame2012.org)

1- Le pétrole issu des sables bitumineux est le plus polluant de la planète. Les émissions liées à son extraction sont estimées à 107 grammes d’équivalent CO2 par mégajoule contre 87,5 g pour le pétrole brut. Son exploitation, en plus de nécessiter la coupe de la forêt boréale sur des centaines de kilomètres carrés, requiert d’immenses quantités d’eau et d’énergie. L’écosystème dont vivait les populations locales est complètement dévasté et pollué et ces dernières développent d’alarmants taux de cancer.

2- Par exemple, les tarifs douaniers du Canada étant déjà faibles, l’Union Européenne cible principalement les « barrières non tarifaires » pour faciliter l’accès de ses multinationales à des secteurs réglementés comme la santé, l’éducation et puissent candidater sur les marchés publics fédéraux ou provinciaux.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Les hydrocarbures sales vont t-ils envahir l’Europe ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

parcequ’il y a des hydrocarbures propres? 😉

indianagrenoble
Invité
Y’en a qui pensent que l’on n’est pas encore sur le pic oil ? Gros Naïfs ;o) Maintenant on ne rechigne plus à autoriser ces merdes de sables bitumineux pour faire rouler nos voitures… et demain, avec ces négligences organisées et volontaires, on aura une nouvelle source d’appro en France, au travers même de nos nappes phréatiques … en priant dieu qu’elles restent intactes et saines ! L’urgence de la TRANSITION commence-t-elle à se faire sentir ? ;o) Regardez de toute urgence le film documentaire sur les Gas de Schistes : GASLAND, téléchargeable ici Bon quand est-ce qu’on se sort… Lire plus »
bolton
Invité

La politique canadienne est écoeurante, ce parti prix clairement affcihé pour le soutient de ses entreprises, en faveur de l’exploitation des sables bitumeux ! Sans oublier qu’ils n’hésitent pas à détruire leur propre pays, tuer leur propre population à coups de pollutions… Ils feraient mieux de dépenser leur argent à moderniser leur pays, rempli de voitures qui consomment comme des tanks et de maisons en carton très mal isolées, avec des douches où on ne peut pas régler le débit d’eau (c’est soit ouvert à fond, soit fermé)

renewable
Invité

Bah, on fait bien exactement la même chos en France avec le nucléaire! Ah non on sacage d’autres pays comme le Niger pour notre uranium :

bolton
Invité

C’est pitoyable en effet… Quand allons nous nous ruer sur les économies d’énergies? repenser nos manières de vivre? Faut il attendre des centaines de millions de mort? Un baril à 400$ ? Toutes les mesures qui sont repoussées à plus tard ne seront que plus dures à mettre en oeuvre…

michel123
Invité

le charbon est un polluant au moins aussi dévastateur que le pétrole de bitume mais personne n’en parle car l’hivers nos voisins allemends doivent produire à tout prix de l’électricité sans trop regarder l’origine du combustible et la pollution génèrée à toutes les étapes de l’exploitation. Mais chut… il y a des sujets autrement plus vendeurs…

Dan1
Invité

Effectivement on en a déjà parlé, mais cela ne dure que depuis 90 ans : Admirez les photos d’Eloi. Hier, les allemands avait 17 GW de lignite + 12 GW de charbon + 12 GW de nucléaire… à la pointe de 19h00 :

laurent75
Invité

Notre addiction à l’automobile et l’épuisement progressif du pétrole “facile” entraine la déforestation et le saccage des derniers immenses territoires vierges et riches en biodiversité de notre belle terre… quand allons-nous comprendre notre irréparable erreur?

wpDiscuz